OM: Luiz Gustavo défenseur central en Ligue Europa face à Leipzig, la bonne idée pour l'OM?

LIGUE EUROPA On pose le débat avec des spécialistes du football allemand...

Jean Saint-Marc

— 

Luiz Gustavo, Deutsche Qualität.
Luiz Gustavo, Deutsche Qualität. — C. Paris / AP / SIPA
  • La blessure d'Adil Rami va forcer Rudi Garcia à innover, ce jeudi, face à Leipzig en quart de finale de Ligue Europa.
  • Luiz Gustavo a souvent joué défenseur central en Allemagne, à Wolfsbourg et Munich.
  • Le risque est toutefois d'affaiblir le milieu de terrain. 

Son port altier et sa conduite de balle élégante ont séduit Marseille et la Ligue 1. Neuf mois après son arrivée à l’OM, le plus classe (et le plus germanophile) des Brésiliens va faire son grand retour en Allemagne, à l’occasion du quart de finale de Ligue Europa face à Leipzig. Gustavo titulaire, cela ne fait aucun doute. Mais à quel poste ?

Le forfait d’Adil Rami force Rudi Garcia à d’inconfortables innovations en défense centrale. La liste des alternatives est un peu flippante :

  • Aymen Abdennour serait, sur le papier, le choix naturel. Mais il manque de confiance (12 titularisations) et surtout de vivacité : il a encore été terriblement lent lors de sa dernière apparition, face au PSG en Coupe de France (3-0).
  • Grégory Sertic a été relancé face à Dijon (15 minutes) mais il n’avait plus joué chez les pros depuis six mois. Et ses dernières sorties avec la réserve n’inspirent pas vraiment confiance. « Contre Marignane (défaite 3-0), il se faisait bouger sur chaque duel, était tout le temps pris de vitesse et n’a rien réussi, à part des passes à trois mètres », pointe un observateur du championnat de National 2.
  • Il n’a pas eu la chance de voir Boubacar Kamara récemment : la jeune pépite de l’OM ne « redescend » presque plus. Il a été convaincant au poste de latéral gauche face à Dijon et a été formé au poste de défenseur central… Mais Rudi Garcia le considère plutôt comme un milieu.

Dans cette équation à trois inconnues, ajoutons en donc une quatrième : Luiz Gustavo est tout à fait apte à évoluer en défense centrale. « A Wolfsbourg, je l’ai fait jouer dans une défense à trois, mais je l’ai aussi testé à quatre à l’entraînement », se souvient son ancien coach Valérien Ismaël, dont les souvenirs ne sont pas perturbés par les chants d’oiseaux dans son jardin (« C’est le printemps à Munich »). On le relance : ça donnait quoi, alors, à quatre ? Hé bien c’était parfait : « Il a les qualités pour ce poste de central : il a un très bon jeu de tête, une excellente relance, une bonne vitesse ! »

Déshabiller Zambo pour habiller Rolando

L’ancien défenseur Patrick Guillou, consultant Bundesliga pour le diffuseur de Leipzig-OM beIN Sports embraye : « Il est capable de jouer défenseur, mais dans ce cas il manquerait à l’OM à la récupération… Leipzig pratique un gros pressing, avec beaucoup de présence à la perte de balle et ils vont ensuite très vite dans les 30 derniers mètres. » Une perte de balle, la spécialité d’un Zambo Anguissa, peut donc coûter aussi cher que la lenteur d’un défenseur central.

« L’OM aura besoin de joueurs qui vont très vite défendre vers leur but », reprend Guillou. Et face aux jeunes dragsters de Red Bull, la règle vaut pour tous les postes…