Les footballeurs chinois obligés de cacher leurs tatouages pour jouer contre le Pays de Galles ?

FOOTBALL En Chine, on ne plaisante pas avec les tatouages...

A.L.G.

— 

Cachez ces tatouages qu'on ne saurait voir.
Cachez ces tatouages qu'on ne saurait voir. — Capture d'écran @seb_perpignan

Ce n’est pas tant le résultat du match amical entre la Chine et le Pays de Galles qui nous intéresse ici. Bon, pour info, Gareth Bale et ses coéquipiers ont étrillé leurs adversaires 6-0 à l’occasion de la première de Ryan Giggs en tant que sélectionneur. Mais depuis cette rencontre, ce sont d’étranges photos qui ont circulé sur les réseaux sociaux, qui nous ont interpellés.

Photos sur lesquelles on peut voir certain joueurs chinois avec des bandages ou des manches longues (à la différence de la plupart de leurs coéquipiers qui jouaient en manches courtes). Il se pourrait alors que cela s’explique par le fait que ces fameux joueurs étaient… tatoués.

En effet, le régime chinois voit les tatouages d’un très mauvais œil, les jugeant « insipides, vulgaires et obscènes ». En début d’année, le site d’information chinois Sina, repris par clique.tv, a affirmé que l’Administration Générale de la Presse, de l’Édition, de la Radiodiffusion, du Cinéma et de la Télévision (SAPPRFT) exigeait désormais que « les programmes ne mettent pas en avant des acteurs tatoués, la culture Hip-Hop, la sous-culture (culture non-mainstream), et la culture décadente ».

>> Voici ici le joueur He Chao, dont le bras gauche est couvert de tatouage.

>> Et le voici maintenant lors du match face aux Gallois.

Si cela se confirme (et que cette "mode" s’étend au championnat chinois), ça va devenir compliqué pour les stars en préretraite d’aller tâter la boule dans l’Empire du Milieu.