Stade Rennais: Cinq minutes, neuf ballons, un but. Le retour inattendu de Yoann Gourcuff

FOOTBALL L’ancien Bordelais a marqué pour la première fois depuis plus d’un an...

Camille Allain

— 

Yoann Gourcuff lève les bras au ciel, comme pour s'excuser face à son ancien public, lors de son but avec le Stade Rennais face à Bordeaux, le 18 mars 2018.
Yoann Gourcuff lève les bras au ciel, comme pour s'excuser face à son ancien public, lors de son but avec le Stade Rennais face à Bordeaux, le 18 mars 2018. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Yoann Gourcuff a marqué le deuxième but rennais samedi face à Bordeaux.
  • Le dernier but de l’ancien Girondin remontait à février 2017. C’était déjà face à son ancien club.
  • Le milieu de terrain joue assez peu cette saison.
  • Yoann Gourcuff est en fin de contrat au Stade Rennais. On ignore s’il sera prolongé.

Il a levé les bras au ciel. Pas pour célébrer, mais pour s’excuser auprès de son ancien public d’avoir marqué et dans le même temps enterré les maigres espoirs de voir les Bordelais recoller au score. Samedi au Matmut Atlantique, Yoann Gourcuff a fait parler sa classe. Entré en fin de match, le milieu de terrain a marqué d’une jolie frappe du gauche. Son premier but en Ligue 1 cette saison, et le premier depuis son égalisation il y a plus d’un an… face à Bordeaux.

Pour être franc, on ne s’attendait pas à voir Yoann Gourcuff entrer en jeu samedi. A la 85e minute, alors que son équipe menait 1-0, Sabri Lamouchi a décidé de remplacer Benjamin André pour sortir l’ancien Girondin du grenier. Coaching payant. Moins d’une minute plus tard, à la suite d’une récupération de balle de Bourigeaud, Gourcuff servait Khazri qui lui remettait. Au total, le Rennais aura touché neuf ballons, fait cinq passes et marqué. « C’était assez particulier de marquer sur l’un de mes premiers ballons », lâchait le milieu de terrain au micro de Canal +, presque gêné d’avoir encore puni son ancien club.

Très peu utilisé cette saison, y compris quand son père était coach, Yoann Gourcuff n’est apparu qu’à six reprises en championnat. Mais son sourire en disait long sur son état d’esprit. « Même si je joue cinq ou dix minutes, c’est bien d’être dans l’esprit, de se donner à fond. On a de bonnes surprises comme ça », poursuivait l’ancien Bordelais.

« Yoann travaille beaucoup »

Régulièrement interrogé à son sujet, Sabri Lamouchi n’a d’ailleurs jamais changé de version. « Yoann travaille beaucoup, il vit bien dans le groupe. Il peut nous apporter », n’a cessé de répéter le coach rennais, louant l’abnégation de son joueur. «C'est un joueur de classe international», lançait son coéquipier Wahbi Khazri en zone mixte.

Si son temps de jeu et sa pointe de vitesses sont aujourd’hui limités, Yoann Gourcuff possède néanmoins un profil utile au Stade Rennais. « Il nous apporte sa touche technique, il nous permet une bonne conservation du ballon », justifiait Sabri Lamouchi. Agé de 31 ans, l’ancien international français sera en fin de contrat en juin. Le Stade Rennais va-t-il le prolonger ? Samedi, Ouest-France annonçait que ce ne serait pas le cas. Mais c’était avant son but.