PHOTOS. Les funérailles de Davide Astori ont fait pleurer Florence et l'Italie

FOOTBALL Le capitaine de la Fiorentina est décédé le week-end dernier dans son sommeil...

N.C.

— 

Les funérailles de Davide Astori, à Florence, le 8 mars 2018.
Les funérailles de Davide Astori, à Florence, le 8 mars 2018. — Alessandra Tarantino/AP/SIPA

Jour de deuil à Florence... Les funérailles de Davide Astori, le capitaine de la Fiorentina décédé dans la nuit de samedi à dimanche après un ralentissement du coeur pendant son sommeil, ont eu lieu jeudi matin en la basilique Santa Croce, dans la ville toscane. Des milliers de personnes, supporters ou non, et des dizaines de joueurs, dont ceux de la Juventus tout juste revenus de Londres où ils affrontaient Tottenham mercredi soir, étaient là pour lui rendre un dernier hommage.

Gigi Buffon à son arrivée aux funérailles de Davide Astori.
Gigi Buffon à son arrivée aux funérailles de Davide Astori. - Alessandra Tarantino/AP/SIPA

Le parvis de la basilique était plein à craquer. Et aux couleurs de la Fiorentina, bien sûr. 

Le parvis de la basilique Santa Croce de Florence, le 8 mars 2018.
Le parvis de la basilique Santa Croce de Florence, le 8 mars 2018. - Alessandra Tarantino/AP/SIPA

Tous les coéquipiers de Davide Astori, les larmes aux yeux, étaient présents pour accompagner une dernière fois leur capitaine. 

Les joueurs de la Fiorentina arrivent pour un dernier hommage à leur capitaine.
Les joueurs de la Fiorentina arrivent pour un dernier hommage à leur capitaine. - Alessandra Tarantino/AP/SIPA

«Tes parents n'ont rien raté avec toi, Davide. Tu es le fils et le frère que tout le monde voudrait avoir. Tu étais le football, celui des enfants. Et tous ceux qui restent auront le devoir de raconter à ta princesse Vittoria qui était Davide, un homme avec un H majuscule», a déclaré le milieu de terrain croate Milan Badelj, vice-capitaine de l'équipe, en référence à la petite fille d'Astori, âgée de deux ans.

Mercredi, les internationaux Daniele De Rossi, Andrea Belotti ou Riccardo Montolivo, mais aussi des centaines d'anonymes, étaient venus saluer Astori dans une chapelle ardente installée au centre d'entraînement de l'équipe d'Italie à Coverciano, près de Florence.

La légende argentine de la Viola Gabriel Batistuta avait lui aussi laissé un message: «Je suis de l'autre côté du monde mais j'aimerais être à Florence pour un dernier salut à Davide, aux côtés des miens».

A la sortie de la cérémonie, sous les fumigènes aux couleurs de la Viola.
A la sortie de la cérémonie, sous les fumigènes aux couleurs de la Viola. - Alessandra Tarantino/AP/SIPA

Au départ du corbillard après la messe, la Piazza di Santa Croce s'est ensuite transformée en virage du stade Artemio Franchi. Les applaudissements ont débuté, les écharpes se sont levées, les drapeaux se sont agités et les fumigènes violets ont été allumés.

Les tifosi ont chanté «Oh Fiorentina», l'hymne du club puis «Un capitano, c'e solo un capitano!», et Astori est parti dans cette ambiance de stade. L'ancien défenseur sera enterré près de Bergame (nord), d'où il est originaire et où vivent encore ses parents

.