AS Monaco-Lyon: Avec le grand retour de Bertrand Traoré, cet OL peut voir loin en Coupe de France

FOOTBALL Les Lyonnais ont confirmé leur succès face au PSG en éliminant ce mercredi l'ASM (2-3) à Louis-II...

Jérémy Laugier

— 

Bertrand Traoré, auteur du premier but et passeur décisif sur celui de Mariano Diaz, a réussi son retour en tant que titulaire.
Bertrand Traoré, auteur du premier but et passeur décisif sur celui de Mariano Diaz, a réussi son retour en tant que titulaire. — VALERY HACHE/AFP
  • Malgré un périlleux déplacement à Monaco dès les 16es de finale de Coupe de France, l'OL maintient sa belle dynamique grâce à un succès (2-3).
  • Le turn-over procédé par Bruno Genesio a été une réussite, à l'image de la prestation aboutie de Bertrand Traoré, de retour de blessure.
  • Serait-ce enfin la bonne année pour un nouveau trophée à Lyon, six ans après la dernière Coupe de France remportée?

Lyon sait désormais enchaîner. Convaincant à Guingamp (0-2) puis dans le sommet contre le PSG (2-1), l’OL s’est qualifié avec la manière, ce mercredi à Monaco (2-3), pour les 8es de finale de Coupe de France.

>> A lire aussi : Coupe de France: Même sans Fekir, l'OL était au-dessus... La qualification de Lyon à Monaco à revivre en direct

Un turn-over en douceur. Bruno Genesio a sans doute retenu la leçon de sa composition improbable, lors de la déroute en Coupe de la Ligue, en décembre à Montpellier (4-1). Même au cœur d’une lutte acharnée pour la deuxième place en Ligue 1, l’entraîneur lyonnais a tenu à ne pas galvauder la Coupe de France.

Il a certes titularisé six nouveaux joueurs par rapport au match face au PSG mais ceux-ci sont tous appelés à être un peu plus que de simples remplaçants, Jordan Ferri mis à part. Si bien que malgré l’ouverture du score de Stevan Jovetic (1-0, 13e), l’OL s’est vite installé en mode patron dans le jeu. A Louis-II, cela ne peut pas être anecdotique, surtout sans le maître à jouer Nabil Fekir.

Traoré est bien de retour. Entré en jeu en fin de partie contre Guingamp et Paris, Bertrand Traoré a prouvé ce mercredi qu’il avait retrouvé son sens du dribble, deux mois après sa blessure au genou. Auteur d’un habile coup du sombrero sur Kamil Glik, enchaîné avec une demi-volée précise (1-1, 21e), le Burkinabé a également offert une passe décisive à Mariano Diaz (1-3, 55e). Le voici bien dans la peau d’un titulaire en puissance.

La Coupe doit devenir un objectif. L’OL n’a plus remporté le moindre trophée depuis une Coupe de France en 2012. Les supporters lyonnais commencent à trouver le temps long. Si la Ligue 1 est clairement promise au PSG, cette équipe a le talent pour faire un gros coup dans cette compétition. L’ultime tête de Kamil Glik échouant sur le montant d'Anthony Lopes (2-3, 90e+2) prouve qu’il s’agit peut-être de la bonne année pour Lyon.