ASM-PSG: «Les Ultras vont le siffler, c'est sûr», Mbappé est-il parti fâché avec le public monégasque?

FOOTBALL Dimanche soir, Kylian Mbappé va retrouver son ancienne équipe de Monaco...

Aymeric Le Gall

— 

Mbappé fête le titre de Monaco.
Mbappé fête le titre de Monaco. — NSJsport/Shutterstock/SIPA
  • Kylian Mbappé a quitté Monaco après seulement une saison au plus haut niveau.
  • Les supporters de l'ASM ont assez mal vécu l'épisode de son départ.
  • Il risque d'être sifflé dimanche soir pour son retour à Louis-II.

C’était l’une des joutes verbales les plus virulentes de l’été sur Twitter. C’est bien simple, on n’avait plus vu ça depuis les clashs présidentiels entre Donald Trump et Kim Jong-un, la stabilité de la planète en moins. Alors que l’avenir de Mbappé s’écrivait en pointillé, et à mesure que la rumeur d’un transfert vers le PSG prenait de plus en plus de poids, les supporters monégasques et parisiens se sont durement affrontés sur les réseaux sociaux.

Voici un exemple parmi des milliers, des débats (parfois) houleux entre supporters des deux camps cet été.

A l’arrivée, en rejoignant le PSG en toute fin de mercato, au lieu de privilégier un départ à l'étranger - ce que beaucoup de supporters auraient préféré -  Kylian Mbappé est passé aux yeux des fans asémistes du jeune prodige adoré, sympa et frais dans sa com‘, au paria prétentieux qui a privilégié l’argent et trahit la famille monégasque.

Pour son retour sur le Rocher, dimanche soir, à l’occasion du choc ASM-PSG, Mbappé posera pour la première fois le pied sur la pelouse de Louis II avec le maillot d’une autre équipe sur le dos. C’est l’occasion de se demander ce qu’il reste de « Mbappé le Monégasque » dans le cœur des supporters.

>> A lire aussi : Mercato: Les supporters de Monaco en veulent à Kylian Mbappé

Quel souvenir a-t-il laissé ?

Pour Jess, le sentiment est partagé. « Quand je pense à la saison dernière avec cette épopée européenne et ce titre de champions je n’ai que des bons souvenirs, il a contribué à cette réussite, il nous a fait rêver, dit-il elle d’abord, avant de nuancer. Aujourd’hui c’est différent quelque chose s’est cassé. Il laisse derrière lui des regrets et de l’amertume. »

De son côté, Vincent, commentateur sportif pour la chaîne SFR Sport et fana de l’ASM, se "ZabouBreitmanise" en préférant ne se souvenir que des belles choses : « Je garde l’image d’un jeune joueur au talent inquantifiable, d’un jeune garçon discret, désireux de progresser. Un gamin souriant, simple, intelligent. Et il l’est encore à Paris. »

Chez Antoine, au contraire, on garde surtout un goût amer dans la bouche. « Sur la fin, avec l’épisode du transfert, voire un peu avant, j’ai été un peu fatigué de sa communication millimétrée du gentil gamin, ça sonnait faux. Et on a eu le droit au vrai visage depuis son transfert à Paris : malgré une com' super bien maîtrisée qui fait toujours de lui celui qu’on a envie d’aimer, il a aussi un côté de petit enfant gâté qui veut tout très vite. »

Le départ à Paris en toute fin de mercato ?

« Face à un tel joueur, tous les supporters, moi y compris, étaient préparés à un départ. Mais peut-être pas aussi rapide, et surtout pas à Paris. On a tous accusé un peu le coup, on lui en a tous voulu pendant quelque temps. Mais au final, le football reprend vite ses droits », songe Vincent, beau joueur.

« Le problème, nous dit Michael, membre du site Planete ASM, c’est plus la façon dont il est parti. Avec ce prêt, négocié le tout dernier jour du mercato, on a le sentiment qu’on a arrangé le PSG dans le cadre du fair-play financier. Ça, ça ne passe pas très bien (…) Au final il part sans avoir pu faire ses adieux. Il y a le sentiment d’un divorce entre Mbappé et Monaco. Deux trois jours après son départ, sur son compte Twitter il ne suivait plus l’ASM. On n’avait jamais vu ça de la part d’un ancien. Je pense qu’il est parti fâché. »

La question financière et les tractations internes

Dans le grand jeu de poker menteur qu’est le mercato, tout et son contraire a été dit au sujet du cas Mbappé. Les dirigeants monégasques ont toujours laissé entendre que la famille du joueur avait été trop gourmande au moment de parler d’une prolongation sur le Rocher. Dans le camp d’en face, le clan Mbappé répondait à l’inverse que c’était le club qui ne s’était pas montré particulièrement chaud à l’idée de prolonger le joueur…

« Les conditions du départ sont un peu floues, concède Michael. Son entourage a un peu trop profité de la situation. Au début tout le monde voulait qu’il reste, on se demande si son père notamment n’a pas mis la pression aux dirigeants sur la question de la prolongation du contrat. On le saura un jour, mais on pense que c’est le club qui a dû dire au bout d’un moment « allez, c’est bon, pars ». »

Pour Vincent, c’est aussi le comportement de l’entourage du joueur qui ne passe pas des masses : « Sur ses exigences, c’est plutôt son entourage qu’on incrimine. Son père, notamment, a voulu faire monter les enchères. Je pense qu’il avait sincèrement envie de rester à Monaco et en France. Maintenant, une telle offre du PSG, ça ne peut se refuser. »

Quel accueil pour dimanche ?

Là-dessus, on ne va pas en faire des caisses, puisque tous nos témoins s’accordent à dire que Mbappé ne doit pas s’attendre à se voir dérouler le tapis rouge. Bon, ça n’aura rien à voir avec l’accueil horrible de Fiorèse au Parc des Princes avec l’OM, mais tout de même.

  • Vincent : « Les Ultras ont très mal pris son départ, et ils n’ont pas changé de position. Les sifflets vont l’accompagner tout le match, c’est certain. Personnellement, je ne vais pas le siffler, c’est ridicule. Il est parti, mais jamais il ne nous a trahis. »
  • Jess : « Il a déjà été sifflé quand les rumeurs sont apparues cet été et qu’il était encore chez nous. Alors là revenir sous le maillot de Paris…
  • Antoine : « Son départ a été très mal perçu et, dans le cas où il marquerait à Louis II, je lui conseillerais de ne pas fêter son but, histoire de redorer un peu son image chez les rouges et blancs. »

>> A lire aussi : VIDEO. «On est parvenu à une décision», Kylian Mbappé trolle magistralement le mercato

Malgré tout, Mbappé sera-t-il toujours estampillé « gamin de Monaco » ?

C’est un grand oui pour le journaliste sportif : « Il a été formé à Monaco, il a explosé à Monaco, et s’il remporte des trophées, des titres, un ballon d’or, ça sera toujours d’abord grâce à Monaco. Je suis certain qu’il ne l’oubliera jamais, et qu’il remerciera toujours l’ASM. Paris c’est son club de cœur, mais Monaco c’est celui où tout a commencé. Pour moi, il restera toujours un gamin du Rocher. »

C’est un oui-mais-non pour Jess : « C’est difficile il a été formé chez nous, gagné la coupe Gambardella, mais en pro il n’a réellement fait que 6 mois, 6 très bons mois certes mais il n’a pas marqué l’histoire du club surtout avec cette fin. Il aurait pu laisser sa trace à Monaco, être l’enfant du club qui grandi et devient le plus grand joueur français, mais il est sorti par la petite porte. »