Scandale en Argentine, un défenseur annonce qu'il piquait ses adversaires avec une aiguille

FOOTBALL Il devrait se faire renvoyer de son club...    

V.M.

— 

Allende et Juan Otero, attaquant d'Estudiantes.
Allende et Juan Otero, attaquant d'Estudiantes. — Capture d'écran

Parfois, quand l’adversaire est censé être bien plus fort, il faut trouver une tactique pour espérer le battre. Défenseur de Pacifico, en D4 argentine, Federico Allende a peut-être pris le conseil un peu trop au pied de la lettre. Le joueur argentin fait scandale dans son pays actuellement pour une raison peu banale.

Il a avoué à la radio avoir utilisé des aiguilles pour piquer ses adversaires lors d’un match de coupe opposant son club à Estudiantes, gagné par Pacifico (3-2). « Contre plus fort que vous, vous devez parfois jouer salement » a-t-il donné en justification. « Nous sommes dévastés, a dit le président de Pacifico. Il a terni notre performance. Je vais le virer. »