PSG-Barça: Les trois stats qui doivent faire flipper Paris

FOOTBALL Les Parisiens ont hérité d'un tirage au sort très compliqué...

R.B.

— 

Unai Emery lors du match entre le PSG et Nice le 11 décembre 2016.
Unai Emery lors du match entre le PSG et Nice le 11 décembre 2016. — NIVIERE/SIPA

Dans son malheur d’avoir tiré le Barça, le PSG ne peut même pas se réfugier derrière une statistique rassurante. Troisièmes de Ligue 1, les Parisiens peuvent s’attendre à souffrir contre le champion d’Espagne en huitième de finale de la Ligue des champions. Voilà pourquoi en trois chiffres.

Unai Emery dans le dur contre le Barça

Pour voir dirigé deux clubs majeurs de Liga, Valence et Séville, l’entraîneur parisien est un grand habitué des confrontations contre le club catalan. Et ça ne lui a pas trop réussi, puisqu’en 23 rencontres contre les Barcelonais, Emery n’a réussi à amener son équipe à la victoire qu’à une seule reprise.

C’était en octobre 2015, et son Séville avait réussi à battre (2-1) un Barça diminué par les absences de Lionel Messi et Andres Iniesta.

La bête noire de l’ère qatarie

Autant Paris a appris à dompter Chelsea, autant c’est globalement très compliqué contre le Barça. En six confrontations depuis l’arrivée des investisseurs qataris dans la capitale, le PSG ne s’est imposé qu’une seule fois, lors d’un match de poule en septembre 2014.

Pour le reste, les Parisiens ont été battus à trois reprises, dont lors des deux matchs de leur quart de finale de 2015 (1-3 et 2-0). En 2013, Carlo Ancelotti avait mené ses troupes au nul à deux reprises mais le PSG avait été privé de demi-finale par la règle du but à l’extérieur (2-2 au Parc, 1-1 au Camp Nou).

Presque injouable en huitième

Allez, une dernière stat histoire de bien vous foutre les jetons. Le Barça n’a pas été éliminé dès les huitièmes de finale de la C1 depuis la saison 2006-2007 et une élimination par Liverpool, futur finaliste de l’épreuve. A l’époque, Thiago Motta jouait dans les rangs catalans. Pour vous dire comme ça remonte.