Euro 2016: Anelka défend Pogba et taille la presse... Comment on s'ambiance ce 17 juin

FOOTBALL Déjà une semaine que l'Euro a débuté...

R.B.

— 

Nicolas Anelka le 9 février 2015.
Nicolas Anelka le 9 février 2015. — AMINE/NEW PRESS/SIPA

Vendredi 17 juin

Ce qu’il faut savoir à la machine à café

> On a notre premier 0-0 de la compétition. Au Stade de France, l’Allemagne n’a pas réussi à dominer la Pologne jeudi soir. Du coup, la Mannschaft n’est pas encore qualifiée avant d’affronter l’Irlande du Nord, tombeuse de l’Ukraine (2-0).

> Paul Pogba affirme ne pas avoir fait de bras d’honneur, mais parle d’une « sarabande habituelle » avec ses amis. Ce n’est pas ce qu’on a vu sur les images lâchées par la RTBF pourtant.

> Sulfureux président de l’association des supporters russes, Alexandre Chpryguine va être expulsé du territoire lundi pour trouble à l’ordre public. Proche des milieux d’extrême droite, il a été placé en centre de rétention avec 19 autres supporters.

L’info du matin

Nicolas Anelka est de retour. Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, l’ancien attaquant des Bleus est venu délivrer le fond de sa pensée sur la presse française et l’affaire Paul Pogba. « Aujourd’hui, c’est une polémique sur un joueur de l’équipe de France qui a fait soi-disant un bras d’honneur, poursuit-il. On s’en fout en vérité de ça. L’équipe de France a joué deux matchs, deux victoires, 6 points, c’est tout, c’est le principal non ? », lâche-t-il tout en affirmant que 2010 et Knysna, c’était de la faute des médias. Mais oui Nico.

Le tweet

Quand Jamie Vardy marque, son partenaire à Leicester Christian Fuchs le félicite sur Twitter. Mais pas n’importe comment.

La bonne vanne

Des types appellent les pompiers pour leur faire dire « Will Grigg’s on fire » et ensuite gueuler la célèbre chanson. Ça va trop loin messieurs.

Nos conseils lectures

> Les Bleus sont vernis mais ne le doivent qu’à eux-mêmes.

> Nos pelouses sont moches, on vous dit pourquoi.

> L’Angleterre, ce n’est vraiment pas fou mais c’est parti pour voir les huitièmes de finale.

Le programme

15h : Italie-Suède

18h : Croatie-République tchèque

21h : Espagne-Turquie

La Suède de Zlatan, la Croatie de Modric et l’Espagne d’Iniesta. On va s’amuser aujourd’hui.