Les Bleus se ruent sur Payet pour le féliciter, le 10 juin 2016
Les Bleus se ruent sur Payet pour le féliciter, le 10 juin 2016 — Frank Augstein/AP/SIPA

FOOTBALL

Euro 2016: Pourquoi on ne pouvait pas rêver mieux que cette victoire à l’arrache?

Les Bleus ont ramé pour battre la Roumanie en match d’ouverture à Saint-Denis (2-1)…

A deux minutes et une frappe de mammouth en colère près, on serait sans doute en train de vous expliquer que la France est presque éliminée de l’Euro et que la fin du monde dans d’atroces souffrances est proche. Mais puisque Payet a marqué, changeons notre fusil d’épaule : et si cette victoire ric-rac était la meilleure nouvelle qui soit pour nos Bleus ? Explication.

Parce que la Roumanie c’est pas si dégueu vous allez voir

« Ça a été une équipe accrocheuse, très physique, et je pense qu’elle peut poser des problèmes à pas mal d’adversaires ». Matuidi a tout dit. La Roumanie n’avait encaissé que deux buts pendant les éliminatoires, on a compris pourquoi. Et encore, on ne savait pas qu’elle était aussi capable d’attaquer. Si les hommes de Iordanescu se remettent de ce coup dur, ils peuvent en emmerder plus d’un en huitièmes.

Parce que seule la victoire est belle

Cette fois, on va citer le héros du soir, Dimitri Ier, roi des Français. « Si on avait gagné avec trois buts d’écart, ça nous aurait trompés, là on voit qu’il y a aucun match facile, on est attendus par nos adversaires ». Pas mieux. Parfois, il faut souffrir pour savoir apprécier les choses à leur juste valeur.

Parce qu’on se la pétait un peu trop

Non pas qu’on manquait d’humilité, mais c’est qu’à force de plier en deux tout ce qui se présentait depuis six mois,on avait fini par penser que cette équipe de France marquerait trois buts par match jusqu’en finale de l’Euro. On va le gagner ce championnat d’Europe, pas de soucis, mais ce sera peut-être un tantinet plus compliqué que prévu.

Parce que le foot c’est des émotions bordel

Et si on avait gagné 3-0 hein ? Non seulement on serait déjà insupportables d’arrogance, mais en plus on trouverait le moyen de faire les difficiles avec des remarques du style « Deschamps aurait pu reposer untel ou untel ». Le foot, c’est la volée de Trezeguet quand tout était perdu, c’est Thuram qui égalise alors qu’on n’avait pas encore séché nos larmes, le foot c’est le cœur qui bat à 1000 grâce à un but impossible à la 88e minute.

Parce que Lloris a enfin sorti un arrêt qui compte

« Il a fait un arrêt de grand talent qui nous a permis de sortir sans dommage de 20 premières minutes difficiles. On peut l’oublier, moi je ne l’oublie pas ».Deschamps a tenu à rendre hommage à Lloris dans sa conf’ d’après-match. Il peut, car sans la parade de l’ancien lyonnais devant Stancu, l’affaire aurait pu vraiment mal tourner. Qui sait, ce sera peut-être la compétition de Lloris…

Parce que les matchs d’ouverture, c’est pas notre truc

Deschamps toujours : « Il y avait cette appréhension, un peu de pression aussi parce que c’était le match d’ouverture, parce que tout le monde avait envie de bien faire. Je suis content que les joueurs aient été récompensés ». Petit rappel, le dernier match d’ouverture des Bleus s’était soldé par une piteuse défaite contre le Sénégal en 2002, et la suite que l’on connaît. On progresse, donc.

Parce que l’ambiance au Stade de France

Une Marseillaise à remercier le monde de nous avoir fait français, deux virages qui rivalisent d’encouragement tout au long de la rencontre, un public tricolore à fond derrière son équipe jusqu’au bout, on n’aurait jamais cru écrire ça de notre vivant, mais le Stade de France est devenu un vrai stade de foot.

Parce qu’on va monter en puissance, c’est prévu

« J’avais l’impression qu’ils étaient 12 sur le terrain même si ça a été mieux en deuxième période. Il faisait chaud. Beaucoup ont dit qu’ils avaient la gorge sèche ». Evra a vu comme nous que la France avait souffert physiquement. Il y a une bonne raison à cela. La Roumanie est programmée pour passer les poules, la France pour aller au bout. Notre pic de forme est pour un peu plus tard.

Parce que Pogba va être piqué au vif

Le milieu de terrain de la Juve n’a pas été tout à fait à vomir, soyons honnêtes. Il délivre une passe magnifique à Sagna sur le poteau de Griezmann, puis une belle volée sur le gardien roumain après le repos. Mais Pogba, qui a annoncé dans l’Equipe qu’il voulait tout casser à l’Euro, doit faire cent fois mieux que ça. Son remplacement à 15 minutes de la fin n’a pas dû lui plaire. Sûr que ça va le remonter à bloc pour la suite.

Parce que we’ve got Payet

Oubliez ces amateurs que sont Ronaldo, Messi, ou Neymar. Le futur Ballon d’Or, c’est Dimitri Payet. Les fans de West Ham ne cessent de nous le répéter depuis des mois en chansons : « Payet est meilleur que Zidane ». Ce qui est sûr, c’est que sa frappe nous a fait crier aussi fort que le coup franc de Zizou contre les Anglais dans des circonstances similaires en 2004.