Euro 2016: Pour François Hollande, la menace terroriste «existe»

FOOTBALL Et «elle vaut pour un temps long»...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président français François Hollande lors de l'inauguration de la Cité du Vin à Bordeaux, le 31 mai 2016
Le président français François Hollande lors de l'inauguration de la Cité du Vin à Bordeaux, le 31 mai 2016 — MEHDI FEDOUACH POOL

La menace contre la sécurité de l'Euro  2016 «existe» et «vaut pour un temps qui sera long», a déclaré dimanche soir sur France Inter le président François Hollande. «Elle existe, la menace», a affirmé M. Hollande. «Cette menace, elle vaut, hélas, pour un temps qui sera long», a-t-il ajouté, «donc il faut que l'on prenne toutes les garanties pour que cet Euro 2016 soit réussi».

>> A lire aussi : Euro 2016: Un dispositif de sécurité «exceptionnel» à Marseille

Le président de la République a par ailleurs souligné que «personne ne comprendrait» que les grèves à la SNCF et Air France empêchent les spectateurs de rejoindre les stades de l'Euro 2016, dont le coup d'envoi sera donné vendredi.

«Personne ne comprendrait que les trains ou les avions (...) puissent empêcher le bon déroulement, non pas de la compétition - elle n'a rien à craindre - mais le bon déroulement du déplacement des spectateurs», a-t-il déclaré.