Euro 2016: Espagne-République tchèque, la victoire sur le fil de la Roja à revivre en live

FOOTBALL Les champions d'Europe viennent défendre leur titre...

R. B.

— 

Petr Cech, le 13 juin 2016.
Petr Cech, le 13 juin 2016. — Pascal PAVANI / AFP

 

ESPAGNE-REPUBLIQUE TCHEQUE: 1-0

But: Piqué (87e)

16h52: Allez, on vous laisse. Merci d'avoir suivi cette rencontre avec nous, on se retrouve dans une heure pour ce petit Suède-Irlande. Ciao.

16h50: La Roja rejoint la Croatie en tête du groupe. Prochain match pour les champions d'Europe vendredi contre la Turquie.

16h49: ET C'EST FINI, L'ESPAGNE S'IMPOSE. Ca a quand même été très difficile.

90e+2: OH L'OCCAZ TCHEQUE, LE HOLD-UP AURAIT ETE GENIAL. Bien sauvé par De Gea.

90e: Quel swag.

 

88e: Le siège a fini par payer, le défenseur du Barça libère son équipe. Ils ont eu très chaud quand même.

86e: ET LE BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT DE PIQUE. LA BELLE TETE.

84e: Ah ah ah.

 

82e: C'est qu'ils vont le faire ces Tchèques. Le 0-0 des familles.

80e: Ce soir à l'hôtel, les Tchèques empêcheront les autres clients d'accéder au buffet froid. Petr Cech se postera devant les carottes râpées.

80e: La #teamTorres se réveille. Calmez vous, c'est ridicule.

 

79e: Cech qui déplie son double mètre pour boxer ce corner. L'albatros de Prague.

77e: Et Aduriz qui tente son ciseau en pleine surface. Essayez de la cadrer avant de faire les malins comme ça les gars.

76e: «Il faudrait faire entrer un électricien.» Omar Da Fonseca en roue libre pour l'Espagne.

75e: Regardez moi ce siège.

 

73e: MAIS DAVID SILVA CADRE SERIEUX, QU'EST CE QUE TU FOUS, C'EST N'IMPORTE QUOI ET MON PRONO MON PETIT GAZON??

71e: TOUS les Tchèques sont dans leurs trente mètres. Encore vingt minutes à tenir les gars.

70e: Fabregas qui sort enfin. Merci Del Bosque.

69e: On dirait un sketch. L'Espagne tourne autour de la surface tchèque mais galère à atteindre Cech. Et quand ils y arrivent, le goal d'Arsenal veille.

66e: Ca devient gênant. Sortez le sérieux.

 

64e: Tel le puceau ivre en fin de soirée, la République tchèque s'enhardit. Attention les Espagnols.

62e: Allez, sortie de Morata qui a galèré aujourd'hui. Entrée d'Aduriz.

60e: Ben voilà quelqu'un qui se mouille.

 

59e: Vous le voyez finir comment ce match ? Dîtes moi tout dans les commentaires.

57e: ET LA PARADE DE DE GEA. Première occasion tchèque sur ce coup franc, un but m'aurait tellement fait marrer.

55e: La pieuvre.

 

53e: Encore un corner dégueulasse de l'Espagne. On ne marque pas dans le jeu, autant foirer nos coups de pied arrêtés.

51e: "Et dans la vie, tu fais quoi?" "Je suis un attaquant tchèque." "Tu dois te faire chier non?" "Ben oui".

49e: Epouse moi Andres.

 

47e: NON MAIS QUELLE RESISTANCE TCHEQUE. La médaille du Congrès pour tous ces jeunes gens à leur retour.

46e: 40 secondes de jeu, déjà une occasion espagnole. Vous n'en avez pas assez de ne jamais marquer les gars?

46e: ON REPREND.

15h59: @jely: "A quand des commentaires live audio sur 20minutes ?" Jamais, je ne veux pas aller en prison.

15h45: C'EST LA PAUSE. L'Espagne domine mais joue lentement, les Tchèques ont sorti les barbelés, les parpaings, les bouclier anti-émeute.

43e: Quelle caricature l'Espagne sérieux. Ca me déprime.

 

40e: Cech sauve encore la baraque. No pasaran (si, habla espagnol un poquo muchachos).

38e: Vous allez voir qu'on va arriver à la pause avec ce vilain 0-0. Vous allez voir.

36e:  La stat inutile du jour.

 

34e: En revanche l'Espagne, ça te donne envie d'entrer sur le terrain pour ENFIN CLAQUER UNE GROSSE MINE DANS CETTE LUCARNE NOM DE NOM.

31e: Les Tchèques sur le terrain, c'est toi à ton premier repas dans la famille de ta meuf. Tu n'oses rien faire, tu attends sans rien dire qu'on te sollicite.

29e: OH L'OCCAS DE MORATA. Non mais franchement, je bouffe mon clavier avec un verre de rioja si l'Espagne ne marque pas avant l'heure de jeu.

26e: Comme d'hab, l'Espagne a la balle. Comme d'hab, on se demande quand ça va marquer. Comme d'hab, on va avoir un but moisi d'Alba.

24e: AH AH AH. Jean-Michel Blessure est bien sur la pelouse.

 

22e: Sergio Ramos se roule par terre. Le type se plaint d'un coup d'un défenseur adverse. Comme si Madoff réclamait la monnaie chez le boulanger.

19e: Bravo champion.

 

17e: Vu que vous êtes nombreux et qu'on regarde les Tchèques, ça vaut quoi Prague ? Je me renseigne pour un prochain week-end pepouz.

15e: OH L'ARRET DE CECH. Attention les Tchèques, vous allez vous en prendre un.

12e: Côté espagnol, on commence à tripoter la baballe. On va bientôt atteindre les 122% de possession pour zéro tir.

10e: Pendant ce temps, un type montre son sexe à des Irlandais dans Paris.

 

9e: LE TACLE DE MORATA SUR L'ARBITRE ASSISTANT. QUELLE HONTE. LA COUR MARTIALE POUR ALVARO.

7e: Y a un Tchèque qui s'appelle Sivok. On est dans les Goonies ou quoi ? Ramenez moi Choco.

 

5e: Bizarrement, il y a plus d'Espagnols que de tchèques dans les tribunes de Toulouse. Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi ?

3e: Quel malaise. On dirait un clip de machina des années 90.

 

1ere: VAMOOOOOOOOOOOOOOOS.

14h58: "Ma il s'épanuit dans cé championnate italienne". Quel plaisir d'entendre Omar Da Fonseca sur beIN Sports.

14h55: Il a quel âge Petr Cech sérieux ? Le type est là depuis 108 ans.

14h53: Insupportable cette hymne de l'Euro de David Guetta. Comme je suis un pauvre type, je vais vous pourrir les oreilles avec ça.

 

14h48: Vous êtes prêts muchachos ? Je vous rappelle que vous avez le droit de vous exprimer dans les commentaires.

14h18: Au taquet David.

 

14h15: Et hop, Iker sur le banc comme prévu.

 

Sinon, on vous laisse admirer cette Une de Marca. Joli clin d'oeil à celle de 2014.

 

Et revoilà la Roja. Deux ans après un Mondial fiasco au Brésil, les champions d'Europe vont maintenant tenter de défendre leur couronne européenne en France. Battus en amical par la Géorgie avant l'Euro, les Espagnols se cherchent aussi en attaque et doivent gérer le cas De Gea. Impliqué dans une affaire de scandale sexuel, le gardien devrait quand même être titulaire à la place d'Iker Casillas. Côté tchèque, on espère que Tomas Rosicky, dont la saison a été des plus perturbées par les blessures, aura retrouvé ses jambes. C'est quand même les champions d'Europe en face.

Espagne-République tchèque