A Clairefontaine, Antoine Griezmann n’a pas touché à son gâteau d’anniversaire car il « n’avait pas l’air très bon »

FOOTBALL Passer son anniversaire en équipe de France, c’est pas top…

B.V.
— 
Antoine Griezmann a offert la victoire à l'Atlético face au Real (0-1), le 27 février 2016.
Antoine Griezmann a offert la victoire à l'Atlético face au Real (0-1), le 27 février 2016. — Oscar del Pozo/AP/SIPA

Après une sale journée comme ça, il faut bien se détendre un peu. Alors voici une petite histoire légère et un peu marrante : convoqué à Clairefontaine avec le reste de l’équipe de France, Antoine Griezmann fêtait ce lundi ses 25 ans. Evidemment, pas de murge ni de soirée en boîte au programme, malgré l’insistance de Didier Deschamps pour « aller s’en coller une au Macumba de Rambouillet » (il se peut qu’on invente un peu là). En revanche, un beau gâteau d’anniversaire était prévu pour le joueur de l’Atletico.

Sauf que (et là on n’invente pas) « j’ai même pas pu le goûter car il avait pas l’air trop bon », rigole Griezmann. Sympa pour le cuisto, visiblement plus doué pour les pâtes au beurre que pour les Châteaubriands. Ah, et sinon, rayon trivia tant qu’on y est : pour sa chanson de bizutage, le nouvel appelé N’golo Kanté a choisi « Désolé de Sexion d’Assaut ». Comme les 857 derniers appelés en Bleus.