Pour David Beckham, le rugby, c'est mieux que le foot

SPORTS Le footballeur anglais, ancienne star du Real Madrid, préfère regarder des matchs de rugby plutôt que de foot...

20 Minutes avec AFP
— 
David Beckham à Miami le 24 mars 2014.
David Beckham à Miami le 24 mars 2014. — Wilfredo Lee/AP/SIPA

David Beckham, icône retraitée du football anglais, explique qu'il préfère largement regarder un match de rugby, où l'ambiance est plus civilisée, dans une interview au magazine Radiotimes lundi. « J'adore le rugby, j'adore regarder les matches et tout ce qui entoure ce sport. J'ai préféré aller à Twickenham que suivre des matches de football », affirme Beckham, âgé de 40 ans, dans cet entretien.

Emballé par la récente Coupe du monde de rugby en Angleterre, l'ancien milieu de terrain de Manchester United, du Real Madrid, du Los Angeles Galaxy et du Paris SG apprécie qu'au rugby, « les gens sont assis les uns à côté des autres sans aucune méchanceté ».

L'ambiance au rugby est « spéciale »

« L'enthousiasme pour le jeu d'un public de rugby est plus fort qu'au football, où les spectateurs peuvent vite se retourner contre une équipe si ça ne marche pas comme prévu. Les publics de Liverpool et Manchester sont formidables bien sûr, mais l'ambiance dans les stades de rugby est spéciale », ajoute-t-il.

Enfant, il n'était « pas tranquille » en allant au stade voir Tottenham jouer contre Manchester United, confie même l'ancien joueur. Il reconnaît toutefois que « le football est tellement puissant, car les gens y accordent une telle importance ».

Le « gâchis du football »

L'ancienne vedette du ballon rond se dit par ailleurs « écœuré » par les scandales qui éclaboussent la Fifa. Le problème est tel qu'il « faudra du temps pour régler ce gâchis », estime-t-il.

Beckham va cependant investir dans le football. L'Anglais avait reçu le droit de fonder une équipe MLS dans le cadre de son méga-contrat avec Los Angeles, son club de 2007 à 2012. Début décembre, le consortium qu'il mène a trouvé, après trois années d'échecs répétés, un terrain à Miami pour construire le stade qui accueillera les matches de son équipe.