Mondial 2018: Premier match «historique» à domicile pour la Palestine

FOOTBALL Après un report au mois de juin...

20 Minutes avec AFP

— 

Des supporters lors de la finale de la Coupe de Palestine de football entre le Shejaiya de Gaza et le club d'Al-Ahli, à  Hebron, le 14 août 2015.
Des supporters lors de la finale de la Coupe de Palestine de football entre le Shejaiya de Gaza et le club d'Al-Ahli, à Hebron, le 14 août 2015. — HAZEM BADER / AFP

Les Palestiniens se préparent à accueillir leur premier match de qualification pour la Coupe du monde 2018 de football, une première historique prévue le 8 septembre au cours de laquelle ils affronteront les Emirats Arabes Unis, a-t-on appris vendredi. La rencontre qui se déroulera dans le stade Fayçal al-Husseini d'al-Ram, près de Jérusalem, compte pour les qualificatifs du Mondial 2018 et la Coupe d'Asie 2019.

«Nous avons quasiment fini les préparatifs pour accueillir l'équipe émiratie», affirme Abdel Majid Hajjeh, secrétaire général de la Fédération palestinienne. «C'est un match historique car c'est la première fois que nous accueillons un match de qualification pour la Coupe du monde», ajoute-t-il.

Un match annulé en juin

La Palestine se trouve dans le même groupe que les Emirats, l'Arabie saoudite, la Malaisie et le Timor oriental. Pour l'occasion, dit M. Hajjeh, le stade d'al-Ram a été agrandi et peut désormais accueillir 20.000 spectateurs. L'équipe émiratie doit arriver le 4 septembre en Jordanie et traverser la frontière vers la Cisjordanie occupée deux jours après, précise M. Hajjeh.

En 2008, la Palestine avait joué le premier match de son histoire à domicile dans le stade d'al-Ram, fraîchement construit, contre la Jordanie. Mais depuis, peu de matchs internationaux ont pu être organisés dans cette enceinte. Les Palestiniens avaient dû renoncer en juin à accueillir l'Arabie Saoudite pour un match qualificatif pour le Mondial 2018, qui devait constituer la toute première venue de la sélection saoudienne en Cisjordanie occupée.

Toujours une question sensible

La venue d'équipes arabes dans les Territoires occupés est toujours une question sensible car de nombreux Etats refusent que leur équipe passe par plusieurs checkpoints tenus par l'armée israélienne, pour ne pas paraître se prêter à une «normalisation» des relations avec Israël.

Le match aller Arabie saoudite-Palestine s'est conclu sur un 3-2 et le match retour doit se tenir en octobre dans les Territoires occupés. Les Palestiniens ont remporté haut la main leur match contre la Malaisie (0-6).