Avant le PSG, l'OL a «les fesses un peu rouge» avoue Hubert Fournier

FOOTBALL L'OL n'est pas encore à 100%...

A.M. avec AFP

— 

L'entraîneur de l'OL Hubert Fournier, le 31 juillet 2015, à Montréal.
L'entraîneur de l'OL Hubert Fournier, le 31 juillet 2015, à Montréal. — FRANCK FIFE / AFP

On a connu meilleure ambiance pour se préparé. Déstabilisé par des matchs amicaux poussifs, l'OL s'apprête à affronter des PSG pour le Trophée des champions, samedi soir. «Le match sera effectivement important car il y a un titre au bout. Et c'est l'occasion de démarrer la saison de façon positive. Je ne vois pas d'autre importance à en tirer», prévient l'entraîneur, Hubert Fournier. Dans toutes les mémoires : la défaite 6-0 contre Arsenal. «On a encore les fesses un peu rouges de la fessée reçue. On ne veut pas vivre la même expérience, surtout face à une équipe de même valeur voire supérieure à Arsenal», poursuit le coach rhodanien.

>> Suivez PSG-OL en dorect à partir de 20h45

Qui ne sait d'ailleus pas encore sur quel Alexandre Lacazette il pourra compter. A l'image de l'équipe, l'attaquant de l'OL n'est pas au top de sa forme. «Il est en discussion avec nos dirigeants (pour une éventuelle prolongation de contrat, ndlr)... Sur ce que j'ai vu sur le terrain, Alex n'est pas encore tout à fait redevenu l'Alex de la saison dernière. Est-ce que c'est dû à la longueur des négociations ? Ou à une difficulté à reprendre le fil après une saison passée extraordinaire ? Mais force est de constater, à l'image d'autres joueurs de l'équipe, qu'il n'a pas retrouvé la dynamique de la saison dernière", regrette Hubert Fournier.