Brésil: Des membres de la famille de Robinho pris en otages puis libérés

FOOTBALL Le malfaiteur ignorait qu'il s'était attaqué à la famille du footballeur...

N.C. avec AFP

— 

Robinho lors d'un entraînement avec le Brésil avant la Copa America, le 2 juin 2015.
Robinho lors d'un entraînement avec le Brésil avant la Copa America, le 2 juin 2015. — Marcelo Sayao/EFe/SIPA

Des membres de la famille de Robinho, l'attaquant international brésilien du Santos FC, ont été agressés et brièvement pris en otages par un malfaiteur mercredi à leur domicile de Sao Vicente, près de Sao Paulo, a annoncé la police.

Le malfaiteur ignorait, selon les policiers, qu'il s'était attaqué à la famille du célèbre footballeur de 31 ans, dont la mère avait été enlevée et séquestrée au début de sa carrière professionnelle, avant qu'il s'en aille en Europe en 2005 pour jouer au Real Madrid, à Manchester City et à l'AC Milan.

Sa mère séquestrée pendant 40 jours en 2004

L'oncle, la tante et des cousins de Robinho étaient chez eux quand l'agresseur a fait irruption à l'aube, armé d'un revolver. Des voisins ont alerté la police, qui a négocié la libération des otages avant la reddition du bandit, dont la compagne a été arrêtée alors qu'elle faisait le guet à l'extérieur.

En 2004, Robinho était intervenu dans la négociation pour la libération de sa mère, Marina Souza, séquestrée pendant 40 jours par des ravisseurs. Les médias avaient évoqué le paiement d'une rançon de 80.000 dollars de l'époque (65.000 euros environ), ce que Robinho n'a jamais confirmé.