VIDEO. Entre les parades de Buffon et la talonnade de Marchisio, la Juventus y a cru

FOOTBALL Maintenue en vie par son gardien, la Juve a failli tout renverser après l'égalisation de Morata (61e)...

J.L.

— 

Buffon a longtemps retardé l'échéance face au Barça
Buffon a longtemps retardé l'échéance face au Barça — 20 minutes

Cela aurait ressemblé à un miracle, peut-être, mais autour de l’heure de jeu, les joueurs de la Juve ont dû se dire que rien n’était impossible. Voilà comment les joueurs d’Allegri auraient pu espérer remporter la Ligue des champions à Berlin

1 - Grâce aux parades de Buffon

Le portier éternel de la Juve a beau aller sur ses 72 ans, il est encore sacrément fort pour un vieillard. Alors que ses coéquipiers ont pris l’eau par (grosses) séquences, il a maintenu l’espoir à lui tout seul pendant les trois quarts du match avec trois parades monumentales, comme si l’air de Berlin lui rappelait quelque chose

2 - Grâce à la talonnade de Marchisio

L’international italien n’est pas le plus connu de la bande, mais il a été le joueur le plus dangereux de la Juve. En première mi-temps, il a envoyé une mine juste au-dessus des buts de Ter Stegen avant de réussir un amour de talonnade sans laquelle l’égalisation n’aurait jamais pu arriver

 

3 - Grâce au penalty sur Pogba (s’il avait été sifflé)

Le Français a eu du mal à exister à Berlin, mais il est monté en pression en deuxième mi-temps, où son abattage physique a fait du bien à la Juve. Il aurait même pu obtenir le penalty qui change tout à 1-1, lorsque Daniel Alvès l’a ceinturé sur une action confuse dans la surface. Mais l’arbitre n’a pas sifflé…