PSG: Des tweets de joueurs très embarrassants déterrés, le club se défend comme il peut (mais mal)

FOOTBALL Internet est décidément sans pitié…

B.V.

— 

Capture d'écran des Tweets du PSG
Capture d'écran des Tweets du PSG — Capture d'écran

Les twittos sont d’une violence sans nom. Mardi soir, plusieurs d’entre eux ont créé une vague d’excitation tout à fait exceptionnelle sur le réseau social en déterrant des vieux tweets publié sur les comptes de plusieurs joueurs de Ligue 1 plus ou moins connu. Tout a démarré par le Lyonnais Corentin Tolisso mais rapidement les débats se sont tournés vers de jeunes joueurs du PSG, dont le troisième gardien actuel de l’effectif pro, Mory Diaw, le cinquième défenseur central Presnel Kimpembe ou la parisienne Lea De Clercq.

Dans ces tweets datant majoritairement de 2012, à une époque où ces joueurs étaient totalement inconnus (et très jeunes) et n’imaginaient pas que leurs écrits pourraient prêter à conséquence, il est question de sexe, d’amour pour des clubs rivaux, d’insultes envers d’autres joueurs du club voire de l’institution et grosso modo de plein de trucs hyper gênants pour tout le monde, lecteur compris. On vous en a sélectionné un, de loin parmi les plus politiquement correct.

Tweet extrait du compte de Mory Diaw - Twitter

 

Si certains ont rapidement réagi ont supprimant ces tweets où en désactivant leurs comptes, d’autres ont laissé la situation pourrir toute la nuit. Le résultat, c’est que le club a été obligé de communiquer et de se défendre. Sur Twitter, évidemment:

 

Et si le PSG assure que les concernés n’ont «tenu aucun des propos affichés sur leurs comptes lors des dernières 24 heures», l’excuse des comptes piratés est difficilement crédible. Ces comptes étaient certifiées, donc authentiques, et il n’est pas possible de modifier un tweet ni sa date d’envoi lorsqu’on le «retweet», même s’il est vieux de trois ans. Ces messages ont donc été écrits à l’époque, et pas la nuit dernière, mais sont remontés à la surface à cause des fouilles quasi-archéologiques des internautes. Et c’est une bonne nouvelle pour personne.