Ligue 1: L'OM s'en prend aux «élucubrations et au mode de communication intempestif» de Jean-Michel Aulas

FOOTBALL Le club a transmis un rapport de 16 pages au comité national d'éthique qui a convoqué le président lyonnais....

J.L.
— 
André Ayew proteste auprès de l'arbitre assistant lors d'OM-OL, le 15 mars 2015.
André Ayew proteste auprès de l'arbitre assistant lors d'OM-OL, le 15 mars 2015. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

L'OM a la dent très dure. Trois semaines après le match contre Lyon et le fameux but refusé à Lucas Ocampos, Vincent Labrune continue sa croisade contre Jean-Michel Aulas. Selon Le Parisien, le président marseillais transmis un document de 16 pages au comité national d'éthique afin d'encourager ce dernier à sanctionner durement le président de l'OL.

Aller + retour = que "d'erreurs"... Voir la vidéo: http://t.co/OEcYYuvgBI #OMOL pic.twitter.com/cBXMg30xWd
— Olympique Marseille (@OM_Officiel) March 16, 2015



«Notre seule ambition, au travers des présentes, est de mettre en lumière au combien l’OM et le football français pâtissent des élucubrations du dirigeant lyonnais et de son mode de communication intempestive», peut-on ainsi lire dans les premières lignes d'un dossier qui s'étend sur «l’impérieuse nécessité de sanctions disciplinaires fortes et exemplaires». La communication de Jean-Michel Aulas sur twitter est visée, bien entendu, mais l'OM est visiblement remonté très loin, puisqu’une déclaration de JMA se référant à l'arbitrage au Vélodrome...en 1999 est citée. Ce qui n'a pas l'air d'inquiéter plus que ça le principal intéressé au passage.

Il va falloir être fort et subjectif pour démontrer ce qui m'est reproché à la CNE : les commentaires médiatiques sont déplacés car erronnés
— Jean-Michel AULAS (@JM_Aulas) March 31, 2015