Revivez la lourde défaite de la France face au Brésil à Saint-Denis (1-3)

FOOTBALL Les Bleus se frottent à la Seleçao...

R. B. (J. L. pour le live)

— 

Antoine Griezmann lors du match entre la France et l'Albanie le 14 novembre 2014.
Antoine Griezmann lors du match entre la France et l'Albanie le 14 novembre 2014. — PIERRE MINIER/OUEST MEDIA/SIPA
FRANCE - BRESIL 0-0
C'est fini. On tombe de haut dites-moi, parce que cette défaite est méritée. Ca va donner matière à plancher pour Didier. Désolé pour la fin de match un peu hâchée, la connexion a fait des siennes. Merci d'être restés avec nous. Des bisous.
89e: Deuxième mi-temps super décevante des Bleus, entre l'air marquage sur les corners en défense et le manque de réalisme...pas beau pas beau ce résultat.
87e: Fékiiiiiiiiiiir !!! Pas mal cette frappe sur un pas mais c'est assez largement à côté....
82e: Excusez pour le peu de posts, la connexion du SDF est en train de me lâcher. DD a sorti les renforts de réserve avec Giroud et Payet. Ca ne change rien pour l'instant;
80': Entrée de Payet et de Giroud. Par contre Jean-Claude Occasion n'a toujours pas fait son apparition.
76': Il se passe pas grand chose cela dit. On essaie, mais on arrive pas. On s'est fait royalement bouffé ce soir, il faut le dire.

73e: Petit problème d'internet ici au Stade deFrance. On revient vite.

77e:Je nous vois pas revenir du tout là.On en ch...pour s'approcher des buts de Jefferson comme c'est pas permis.

73e: Entrée de Nabil. C'est le moment de montrer que t'as du talent mon grand, parce que ça viendra pas des autres.
70e: Mandanda qui sauve le quatrième du bout du pied. On agonise là. Changements Didier.
69e: LE TROISIEME DE LUIZ GUSTAVO !!! On défend comme des pitres sur coup de pied arrêté. Désolant.
67e: Par contre on se fait ouvrir en deux sur chaque contre-attaque. La mer rouge devant Neymar.
65e: Bizarre, ni Giroud ni Lacazette ne s'échauffent. C'est pas comme si on avait besoin de planter...
62e: LA MINAAAAAAAAAAAAASSE DE GRIEZMANN !!! On leur fout la tête sous l'eau là; faut conclure maintenant les gars.
59e: BENZEMAAAAAAAAAAAAAAA !!! Il allume les pigeons à deux mètres de (Thomas) Jefferson. La même qu'Henry en 2006, mais au-dessus.
59e: Sissooooooooooooooko est-ce que tu peux être plus lent encore quand tu armes ????? Quelle occaze, encore sur corner.
57e: NEYMAAAAAAAAAAAAAAR !!! La frappe en lulu. Il vient de déchirer les filets. On se fait balader. Les mecs dansent la lambada sous nos yeux;
55e: Sakho est monstrueux derrière. Il tient la baraque avec ses deux gros bras musclés. Ce petit sauvetage en glissant sur ce centre en retrait...superbe.
52e: ALERTE NABIL A L'ECHAUFFEMENT. Voilà ce dont ce match a besoin.
49e: Troisième plongeon de Mandanda sur une frappe lointaine; Sympa ce petit match de handball.
48e: Popopopopo ce une deux joga bonito entre Griezmann et Karim. Mais retour de patron de Thiago. Papa a couché les enfants.
46e: DE retour à Saint-Denis. Pas de changements. J'espère que Didier a secoué un peu le cocotinho.

Mi-temps. Match nul logique. On a mieux démarré mais c'était pas folicho sur le dernier quart d'heure. A tout de suite.
42e: Bon ben va falloir se bouger les fesses les enfants hien. Dommage pour ceux qui pensaient se la couler douce et sortir à la 65e sans forcer.
39e: OSCAAAAAAAAAAAAAAAAAR !!!! Le pointard entre les jambes de Mandanda. Super jeu à trois, rien à dire. On subit trop et on se fait punir. Normal.
36e: Griezmann, heureusement qu'il a teint des cheveux en blond poney, sans quoi on aurait du mal à dire qu'il est sur le terrain. Invisible. Alors que Valbuena fait tout très bien. La Russie ne nous l'a pas changé.
34e: On s'en sort bien quand même sur cette première demi-heure. Un pion brésilien ne serait pas volé, même si en dehors de Neymar, c'est le désert de Gobi devant. Firmino est aussi mobile que l'aéroport de Rome du même nom.
31e: Pendant que le stade de France se concentre sur sa ola, les joueurs essaient vaguement de ne pas participer. Au jeu non plus. C'est sieste time.
29e: MAndanda encore !!!! On les laisse frapper trop facilement là. C'est pas sérieux.
27e Le tour de rein qu'on est en train de leur mettre. J'espère qu'il y a de bons ostéos à Rio.
25e: Je suis pas loin de penser qu'OScar est la plus grosse imposture récente du foot brésilien. Avec Willian. Et la moitié de la seleçao en fait.
23e: Et ben voilà on est pas mal là non? Vous en pensez quoi de cette entame des Bleus?
21e: VARAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANE !!! La détente de tricératops sur ce corner déposé de Valbuena. Quel coup de caboche! Jefferson est aus fraises
20e: MANDANDA !!!! La détente qui va bien sur cette frapounette de Neymar. Encore une relance salopée comme c'est pas permis, ça devient gênant.
18e: Pour ne rien vous cacher, gros gros déchet dans le jeu de passes des Bleus. Rendez-nous la Ligue 1.
14e: Les relances plein axe de Mamade > Laisser ton copilote aux commandes d'un airbus.
12e: Clairement, le Brésil c'est d'une fragilité sans nom derrière. Ils seraient pas beaucoup moins rassurants avec BAky Koné en libéro, c'est dire.
10e: Pour vous donner une idée de la baraka de Jefferson



7e: KARIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIM comment tu la rates celle-là!!! C'est bien simple vu de la tribune de presse il avait l'air d'être déjà dans la cages au moment de son coup de tête. Mais Jefferson la sauve on ne sait pas trop comment.
5e: Pour tout vous dire, on est un peu dominés. Mais rien de grave, en face il n'y a personne en attaque. Enfin un certain nemar. ou Neymar. Connais pas.

3e: Plus personne ne siffle Evra quand il touche la balle. On est donc officiellement dans le monde des bisounours.
1e: C'est parti. Des buts et du spectacle messieurs. On veut vibrer.
20h58: J'ai vu moins de gens pleurer que d'habitude pendant l'hymne brésilien. On a passé l'étape des émotions à la crèche visiblement.
20h55: La compo des jaunes. Jefferson - Danilo, Thiago Silva, Miranda, Filipe Luis - Elias, Luiz Gustavo - Willian, Oscar, Neymar - Firmino
20h52: La compo des Bleus: Mandanda - Sagna-Varane-Sakho-Evra-Matuidi-Sissoko-Schneiderlin-Valbuena-Griezmann-Benzema
20h49: Ecoutez-moi ça.



20h48: Ce n'était évidemment rien à côté du cri du coeur pour Zizou. LES FRISSONS !!!!!
20h46: On arrive au moment de l'hommage pour nos centenaires (en sélection). ENORME ovation pour Thierry Henry. Elle fait plaisir à voir !
20h44: Bonsoir tout le monde, comment va la vie? Vous avez votre caïpi au bras et votre maillot de Stéphane Guivarc'h? Ce soir c'est BRAZIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIL !!!!

On vous voit venir de loin. France-Brésil, c'est Zidane en 1998 au Stade de France, c'est le but de Thierry Henry en quart de finale du Mondial 2006, c'est le coup franc de Roberto Carlos en 1997 à Gerland. Certes mais la confrontation de jeudi soir constitue surtout un match de gala pour les hommes de Didier Deschamps et une rencontre de préparation pour la Copa America pour la Seleçao. Pressenti pour être capitaine, Karim Benzema sera chargé de mener ses troupes face à la bande de Neymar en l'absence d'Hugo Lloris et de Paul Pogba.

>> Calez-vous avec une bonne caipirinha et venez suivre cette rencontre avec nous à partir de 20h45.