OM: Bielsa aimerait que la rouste infligée à Toulouse soit «le point de départ de quelque chose»

FOOTBALL Les Olympiens ont corrigé Toulouse vendredi soir...

N.C. avec AFP

— 

Marcelo Bielsa assiste attentif à la victoire de l'OM sur le terrain de Toulouse (1-6), le 6 mars 2015.
Marcelo Bielsa assiste attentif à la victoire de l'OM sur le terrain de Toulouse (1-6), le 6 mars 2015. — NICOLAS TUCAT / AFP

La mauvaise série est stoppée, et de quelle manière. Après quatre matchs sans victoire, l'OM a humilié Toulouse sur sa pelouse (1-6), vendredi soir, grâce à des buts de Batshuayi (2e, 44e), Aloé (6e), Moubandje (20e csc), Ayew (78e) et Gignac (89e). De quoi arracher un sourire à Marcelo Bielsa? Presque. «Marquer autant de buts procure beaucoup de confiance », a dit le coach olympien, qui ne veut pas s'enflammer pour autant. «Le résultat final est lourd et trompeur même si la victoire est méritée. Ce n'est pas un message en direction de Lyon ou de Paris, c'est surtout important pour nous. On aimerait que ce soit le point de départ de quelque chose», a-t-il ajouté.

«C'était important de retrouver ce collectif, cette agressivité et cette simplicité»

Même son de cloche du côté des joueurs. Loin de se montrer euphoriques, ils se sont juste dits contents d'avoir relancé la machine. «On espère que c'est le début d'une série, mais il ne faut vraiment pas s'enflammer, rester serein, continuer à bosser dur, a déclaré André Ayew. Il fallait une victoire aujourd'hui, la manière n'était pas trop importante pour nous.» Son capitaine Steve Mandanda s'est lui montré satisfait du contenu: «C'était important de retrouver ce collectif, cette agressivité et cette simplicité qui nous manquait depuis début janvier. Maintenant, il faut confirmer et continuer sur cette voie».

En attendant les autres matchs de la 28e journée, Marseille remonte à la deuxième place, à égalité de points (53) avec Paris, qui reçoit Lens samedi (17h) et à un point de Lyon (54), attendu à Montpellier dimanche (21h).