PSG-Toulouse: Comment Thiago Silva est (re)devenu l’un des meilleurs défenseurs du monde

FOOTBALL Le capitaine parisien a marqué contre le TFC samedi…

Propos recueillis par R.B. au Parc des Princes

— 

Thiago Silva lors du match entre le PSG et Toulouse le 21 février 2015.
Thiago Silva lors du match entre le PSG et Toulouse le 21 février 2015. — FRANCK FIFE / AFP

Les oreilles de ses partenaires sifflent sans doute davantage mais personne ne s’en plaindra. Buteur et auteur d’un match très solide derrière lors de la victoire du PSG contre Toulouse samedi (3-1), Thiago Silva a retrouvé en 2015 son statut de leader et son niveau, loin de ses pâles prestations du Mondial brésilien et à Barcelone en décembre. Analyse de ce retour au premier plan, salué par les acclamations du Parc des Princes, avec son entraîneur Laurent Blanc, son équipier Zoumana Camara et le capitaine parisien lui-même.

Thiago Silva: «Un peu plus fort que lors de ma première saison au PSG»

«Mon retour au plus haut niveau n'a pas été facile. Il y a eu beaucoup de critiques, ça a été difficile pour ma femme, ça l'a rendu triste. Quand ça n'allait pas, Laurent Blanc m'a défendu en disant qu'il me faisait jouer car j'étais le meilleur défenseur du monde. Ces paroles m'ont fait réfléchir. Là, je suis très bien. Je suis un peu plus fort que lors de ma première saison. Je sens la confiance des autres et c'est important pour un défenseur qui parle beaucoup comme ça.» 

Laurent Blanc: «Ce n'est pas un enfant»

«Il est récompensé de son opiniâtreté. Cela va lui donner plus de moral mais ces dernières prestations sont excellentes. Ce qui me dérange c'est qu'on fait des raccourcis faciles quand un joueur n'est pas en confiance et pas à la hauteur de son potentiel. Thiago Silva n'est pas un jeune joueur, ce n'est pas un enfant. On sait ce qu'il est capable de faire. La Coupe du monde au Brésil a été une déception à digérer mais douter de son potentiel était une injustice et il fallait l'aider plutôt que de l'enfoncer. Il est en train de redevenir le joueur qu'il était.»

Zoumana Camara: «Le meilleur défenseur avec qui j'ai joué» 

«Il n'a pas perdu ses qualités comme ça mais ça ne fait pas tout, il y a aussi le mental. Il a été freiné par sa blessure lors du match amical contre Naples en août et il a connu un petit peu de doute. Il a fait le dos rond et il a continué de bosser, car c'est un gros travailleur. Là, il revient en forme au meilleur moment de la saison pour les matchs couperet. Sans faire offense aux joueurs avec qui j'ai joué, il est au-dessus. Il a une grande facilité dans la prise de décision, il sort le geste qu'il faut et rapidement en plus. C'est le meilleur défenseur avec qui j'ai évolué.»