Ligue 1: Marseille-Reims à revivre en live comme-à-la-maison (2-2, score final)

FOOTBALL L'OM peut prendre provisoirement la tête du championnat en cas de victoire...

N.C. (J.L. pour le live)
— 
Lucas Ocampos célèbre son but avec Benjamin Mendy, le 7 février 2015 lors de Rennes-OM.
Lucas Ocampos célèbre son but avec Benjamin Mendy, le 7 février 2015 lors de Rennes-OM. — AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD

MARSEILLE - REIMS 2-2

De Préville 6e, Ngog 90e

Payet 58e, Ayew 69e

C'est fini. L'OM a failli être leader, à trois minutes près. Mais il y avait vraiment trop d'insuffisances derrière et trop de grosses occasions pour Reims. C'est donc le PSG qui aura la main demain. Bonne soirée, des bises.
90e : N'Goooooooooooooooooog !!! Annoncé compte triple . La tête de raton qui fait mouche sur le centre de Charbonnier...
88e. Les Rémois peuvent vraiment avoir les boules à la fin de ce match. Ils ont une occasion énorme de 2-0 et une balle d'agalisation toute aussi énorme. : . Les Rémois peuvent vraiment avoir les boules à la fin de ce match. Ils ont une occasion énorme de 2-0 et une balle d'agalisation toute aussi énorme.
86e : M'est d'avis que ça ne va plus bouger.
84e; Changement défensif pour Bielsa. Coffre-fort time. : ; Changement défensif pour Bielsa. Coffre-fort time.
81e : David Ngog rentre. Avec tous les supporters parisiens derrière lui qui espèrent secrètement un miracle.
77e : L'OM s'en sort ric-rac, comme souvent dernièrement à la maison, mais s'en sort quand même. Il est là le leader de L1.
74e : L'arrêt d'Agassa en one to one devant Gignac. Reims survit.
72e : Le but marseillais. Celui d'Ayew.@eltankearias @danielperedo17 Goool de Marsella Ayew 69' https://t.co/3uP7xyBlPN — Luis Chotti (@ElTanoChotti) February 13, 2015
71e : La barre pour Reims !!!! Après la parade de Mandanda !!! Comment ils peuvent rater ça sérieusement?
69e : Ayew sur corner. Encore à l'arrache mais Reims subit vraiment trop pour mériter autre chose.
68e : LE DEUXIEME BUT MARSEILLAIS
63e : Du bon Payet ce soir. Encore un beau coup-franc, bien boxé par Agassa.
61e : Si les Rémois continuent à courir dans le vide comme ça, ça va mal finir pour eux.
58e : Payeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeet !!! La loi du nombre a payé même si la déviation de Signorino a bien aidé.
56e : Marseille attaque à quinze avec les rammasseurs de balle. Une sorte de tout pour le tout. Vasseur fait d'ailleurs rentrer Moukandjo pour les contres.
54e : Petit miracle pour les Rémois. Agassa est sur la trajectoire d'un auto-goal d'école.
51e : De prévillllllllllllllle !!!! Le contre supersonic qui se termine par une frappe àla titi henry. Juste à côté. Chaud.
48e : 174e corner du match pour l'OM. Toujours sans résultat. Va plus rester grand-chose debout après ce pillonage en règle. #Kobané
46e : On est repartis avec l'entrée d'Ocampos a la place de Romao. En espérant pour l'OM que sa rentrée soit aussi efficace qu'à Rennes.
Mi-temps. Petite sensation avec ce but rémois. Mais L'OM pousse fort.
43e : Popopop la mimine de Morel. Si l'arbitre tombe dessus, c'est péno mon grand.
41e : A force de concéder des coup-francs cons les Rémois vont finir par y avoir droit, croyez-moi.
38e : Reims est en apnée totale. Je vais leur chercher un tuba.
@falken c'est corrigé. Petite erreur de fatigue.
36e : La tête d'Ayew !!! Ca lèche le poteau d'Agassa. Même en jouant mal, Marseille aurait déjà dû revenir mille fois.
34e : Imbula est tellement seul au milieu. Il me rappelle François Bayrou.
30e : A ce rythme d'escargot constipé, l'OM ne va même pas finir sur le podium. Ce serait moche.
28e. J'aimerais bien être une cigale pour écouter la gueulante de Papy Marcelo à la rentrée. Ca va pas être beau à entendre. : . J'aimerais bien être une cigale pour écouter la gueulante de Papy Marcelo à la rentrée. Ca va pas être beau à entendre.
26e : L'OM est sur un fil. Chaque contre rémois est à ça d'aller au bout. Si Mendy ne met pas le pied un peu trop haut sur Mandi c'était la cata assurée...
23e : LA claquette d'Agassa !!!! JOli coup-franc de Payet. Un vrai bel arrêt de gardien.
21e : Le but rémois de tout à l'heure. Une pensée pour Mandanda.[ #Ligue1 ] But de De Preville pour #Reims! https://t.co/sPHZZTAfu4" — La Vitrine du Foot (@TeamVDF) February 13, 2015
19e : Quand tu repenses au Marseille du début de saison, t'as mal à ton Bielsa.
16e : Il y a plus de monde sur la route 66 que dans la surface olympienne au moment de dégager un ballon chaud. Inquiétant.
14e : Le contre-favorable pour André Ayew. Ce n'était pas la volonté qui manquait, mais c'est au-dessus. De peu.
11e : L'OM reprend un peu ses esprits. Il reste Du temps pour revenir. PAS DE PANIQUE.
8e : Les Marseillais défendent comme des poussins première année. C'est fou les espaces qu'ils laissent entre les lignes.
6e : Mandanda seul comme Robinson après la frappe sur le poteau d'Oniangué. De Préville était royal au bar pour la mettre au fond. Et bé ça part fort.
5e : Le buuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut rémois !!!
2e : La voléeeeeeeeeeeee de Payet !!!! Et bé fallait pas être en retard. Ca passe à un pioilounet de la barre d'Agassa
1e : Allez on est partis !!!
20h27 : Les images pour vous rafraîchir la mémoire
20h24 : La compo rémoise. Rappelons-leur la fessée de l'aller. 5-1. Oui oui.#OMSDR - La compo des #RougeEtBlanc! #TousRougeEtBlanc #TeamSDR #Ligue1 pic.twitter.com/RfvnxNCeYW — Stade de Reims (@Stade_de_Reims) February 13, 2015/photo/1
20h22 : On commence par les compos. Ayew fait son retour pour l'OM. Ca devrait faire du bien au système.#OM XI (vs Reims): Mandanda; Romao, Fanni, Morel, Djadjédjé; Imbula, Mendy, Thauvin; Payet, Ayew, Gignac. — Indonesia Medio Club (@MedioClub) February 13, 2015
20h20 : Bonsoir tout le monde, on se prépare tranquillement à voir l'OM reprendre la tête de la L1. Ou pas.
Marcelo Bielsa le dit lui-même: Il y a «une sensation de déception et d'incrédulité» par rapport aux derniers résultats de l'OM. Alors ce soir, à domicile, ça doit changer. L'Argentin veut du jeu, des occasions et, tant qu'à faire, une victoire, qui permettrait aux Olympiens de prendre provisoirement la tête du championnat devant Lyon, qui ne jouera que dimanche. Malgré des derniers matchs en dents de scie, l'OM dispose pour cela d'un peu de marge. Depuis janvier, Reims n'avance pas. Les Rémois n'ont gagné qu'un match, en Coupe de France, contre les amateurs de Lusitanos (4 défaites et un nul en L1 et une élimination en Coupe). Mais ça, c'est sur le papier.

>> Pour voir Thauvin insulter ses partenaires, c'est ici que ça se passe.