VIDEO: Les cinq plus beaux buts de l’histoire des PSG-Nantes

FOOTBALL Les deux clubs s’affrontent en 8e de finale de la Coupe de France mercredi…

R.B.

— 

Patrice Loko inscrit un superbe but lors du match entre Nantes et le PSG en 1994.
Patrice Loko inscrit un superbe but lors du match entre Nantes et le PSG en 1994. — Capture d'écran 20 Minutes/DR

Qu'on soit bien d'accord, on ne vous promet rien pour ce huitième de finale de Coupe de France entre le PSG et Nantes mercredi soir. Mais il faut bien reconnaître que les confrontations entre les deux clubs ont accouché de quelques buts splendides. 20 Minutes a écumé Internet pour vous en retrouver cinq. Alors profitez bien, en espérant en revoir d'autres du même genre au Parc mercredi soir.

Suivez PSG-Nantes en live comme-à-la-maison à partir de 20h40

1983: Le bijou de José Touré

Le jour où José Touré est devenu «le Brésilien». S'il perd cette sublime finale de Coupe de France contre Paris en 1983 (2-3), l'attaquant nantais inscrit ce jour-là l'un des plus beaux buts de l'histoire de l'épreuve. Contrôle poitrine, deux petits jongles pour effacer le défenseur parisien et conclusion. Superbe.


1994: Le plus beau but de l'histoire de la Ligue 1

Les amoureux du football ne jurent que par cette réalisation. En août 1994, les Canaris ne marquent qu'un seul but contre le PSG à la Beaujoire (1-0) mais sans doute l'un des (le?) plus beau de l'histoire de la Ligue 1. Un summum de jeu collectif conclu par Patrice Loko. On se tait et on vous laisse en profiter.

2002: La mine d'Okocha

L'espace d'une saison, le PSG a compté dans ses rangs deux des plus grands tripoteurs de balle des vingt dernières années de la Ligue 1, j'ai nommé Ronaldinho et Jay-Jay Okocha. Ici, le Brésilien laisse le Nigérian se régaler sur coup-franc et fusiller ce pauvre Mickaël Landreau.

2014: Le coup de génie d'Ibrahimovic

Ce n'est pas la meilleure idée de la carrière de Rémy Riou. Dès les premières minutes de la demi-finale de Coupe de la Ligue entre Nantes et le PSG, le gardien nantais rate sa relance et l'envoie en plein sur Zlatan Ibrahimovic. A l'instinct, le Suédois frappe directement et réussit un très joli lob des 25 mètres. Sorry Rémy.

2014: La praline de Bedoya

Oh, la belle mine. En décembre dernier, l'Américain du FC Nantes Alejandro Bedoya refroidit subitement le Parc des Princes par une bonne grosse frappe. Ça n'empêchera pas les hommes de Der Zakarian de se faire battre (2-1) et de se plaindre de l'arbitrage.