Football: Le Japon licencie son sélectionneur Javier Aguirre, impliqué dans une affaire de corruption

LICENCIEMENT La Fédération japonaise de football a limogé ce mardi son sélectionneur Javier Aguirre, impliqué dans un scandale de match truqué à l'époque où il officiait en Espagne...

N.C. avec AFP

— 

Javier Aguirre, ici lors d'une conférence de presse le 22 janvier 2015, a été démis de ses fonctions de sélectionneurs du Japon pour soupçons de corruption.
Javier Aguirre, ici lors d'une conférence de presse le 22 janvier 2015, a été démis de ses fonctions de sélectionneurs du Japon pour soupçons de corruption. — NEWSCOM/SIPA

La Fédération japonaise de football (JFA) a limogé mardi le sélectionneur Javier Aguirre, impliqué dans un scandale de match truqué à l'époque où il officiait en Espagne. «Nous estimons devoir éviter le risque que cette affaire affecte nos qualifications dans le groupe Asie pour le Mondial. Nous avons pris la décision de mettre maintenant un terme au contrat du coach Aguirre», a déclaré le président de la JFA Kuniya Daini en conférence de presse.

Le match de mai 2011 entre le Real Saragosse et Levante (2-1) au cœur des soupçons

Le parquet anticorruption de Madrid soupçonne l'entraîneur mexicain âgé de 56 ans et 40 autres personnes d'avoir truqué la rencontre ayant opposé en mai 2011 le Real Saragosse et Levante (2-1), qui avait permis à l'équipe aragonaise d'éviter la relégation. Aguirre, alors entraîneur de Saragosse, doit s'expliquer devant la justice espagnole à Valence en février. Le Parquet soupçonne le club de Saragosse d'avoir versé 965.000 euros sur les comptes bancaires de certains de ses joueurs et membres de l'encadrement pour qu'ils les distribuent en liquide à des joueurs de Levante.

Aguirre avait pris les commandes de la sélection du Japon après le Mondial 2014 en paraphant un contrat record pour un sélectionneur des Samouraïs bleus, avec des revenus estimés à 2,45 millions de dollars annuels (2,16 millions d'euros). Son équipe a cependant déçu lors de la Coupe d'Asie le mois dernier en Australie où elle a été éliminée en quarts de finale. Tenant du titre, le Japon a été éliminé aux tirs au but par les Emirats arabes unis.