20 Minutes : Actualités et infos en direct
FORMULE 1Verstappen gagne retour de la F1 à Las Vegas dans une « super belle course »

GP F1 Las Vegas : Verstappen gagne pour le retour de la F1 à Sin City dans une « super belle course »

FORMULE 1Le pilote RedBull Max Verstappen a remporté sa 18e victoire de la saison samedi soir au Grand Prix de Las Vegas devant Charles Leclerc et Sergio Perez
Max Verstappen a remporté sa 18e victoire de la saison sur sa RedBull lors du Grand Prix de Las Vegas.
Max Verstappen a remporté sa 18e victoire de la saison sur sa RedBull lors du Grand Prix de Las Vegas.  - Darron Cummings/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), critique du show qui entourait le retour de la Formule 1 à Las Vegas, s’est imposé samedi pour la 18e fois de la saison, à l’issue d’un Grand Prix à rebondissements. « Viva Las Vegas », a fini par fredonner -façon Elvis Presley- à sa radio le grognon Verstappen, déjà assuré d’un troisième titre de champion du monde, après avoir critiqué le nouveau circuit et ses coulisses cette semaine, marquée par un couac jeudi soir lors des premiers essais.

Dans la cité de tous les vices, le Néerlandais a montré tout son talent en la matière pour dominer le poleman monégasque Charles Leclerc (Ferrari) et son coéquipier chez Red Bull Sergio Perez, qui s’est assuré la 2e place au championnat du monde avant la dernière course de la saison la semaine prochaine à Abou Dhabi.

Le classement du Grand Prix de Formule 1 de Las Vegas.
Le classement du Grand Prix de Formule 1 de Las Vegas.  - Sofascore

Dès le départ, Verstappen a plongé dans le premier virage en freinant tard pour doubler Leclerc, une manœuvre jugée plus tard illicite par les commissaires qui lui ont infligé une pénalité de 5 secondes. Le rusé « Max » a également freiné ses adversaires sur un redémarrage en deux temps après la sortie de la voiture de sécurité (4e tour) et été l’auteur d’une sortie des stands musclée mais finalement licite plus tard dans la course.

« Finalement, ça a été une super belle course »

A la recherche d’une première victoire cette saison, Leclerc, repassé en tête au 16e tour (sur 50), a définitivement cédé face au Néerlandais au 37e, alors que les changements de leader se sont enchaînés dans une belle bataille à trois avec Perez. Le Mexicain avait très mal démarré avec un passage au stand au premier tour, mais a pu réussir une superbe remontée avec un peu de réussite et l’arrivée au bon moment pour lui de la voiture de sécurité au 25e tour. Il s’est toutefois fait dépasser au dernier tour par un superbe dépassement de Leclerc en virage, pour priver Red Bull d’un doublé.

« J’ai tenté ma chance au départ (…), on a eu une belle course aujourd’hui, c’était très serré », a finalement apprécié Verstappen. Célébré en grande pompe, le retour de la F1 à Las Vegas 41 ans après deux courses disputées sur le parking du Caesars Palace en 1981 et 1982 a essuyé quelques critiques et avait commencé par une journée embarrassante jeudi, pour le début des essais, grandement perturbés par… une plaque d’égout.

« Tout le monde a critiqué Las Vegas mais, finalement, ça a été une super belle course », a estimé pour sa part le patron de Ferrari Frédéric Vasseur. Les Italiens sont revenus à quatre points de la 2e place de Mercedes (Hamilton 7e, Russell 8e) au classement constructeur. Le Britannique Lando Norris (McLaren) a été victime d’un crash spectaculaire au 4e tour mais a pu sortir du circuit en marchant.

Sujets liés