Le Britannique Adam Yates incrédule lors de sa victoire sur la Clasica San Sebastian, le 1er août 2015.
Le Britannique Adam Yates incrédule lors de sa victoire sur la Clasica San Sebastian, le 1er août 2015. — Catpure d'écran

CYCLISME

VIDEO. Clasica San Sebastian: Joyeux bordel à l'arrivée, où Adam Yates gagne sans le savoir

Quoi, j'ai gagné?...

A tous les suiveurs du vélo qui ont passé les trois semaines du Tour de France à râler contre la réalisation de France Télévision : On espère que vous regardiez Eurosport samedi pour la Clasica San Sebastian. Car les réalisateurs espagnols ont totalement foiré la retransmission de la course (et Eurosport n’y est pour rien). Les téléspectateurs n’ont vu qu’une seule chose : la dernière ligne droite du vainqueur du jour, Adam Yates (Orica). Problème : Puisque personne ne pouvait voir la course, pas même les directeurs sportifs, le Britannique a roulé, roulé, roulé… Et la ligne d’arrivant approchant, Yates a tripoté son oreillette pour venir aux nouvelles. « J’ai gagné ou pas ? ».

 

Oui, tu as gagné Adam. Et on est vraiment désolé que tu ais passé la ligne pour l’apprendre. Parce qu’une victoire comme ça, ça mérite quand même de prendre soin de sa célébration.

 

Si le vainqueur du jour a pu avoir l’air aussi surpris, c’est peut-être à cause d’un incident de course. Sur Twitter, le Belge de la BMC Greg Van Avermaet assure en effet qu’il était pour gagner la course jusqu’à ce qu’une moto le heurte et le renverse.

 

PS : Julian Alaphilippe (8e) et Warren Barguil (9e) ont fait une belle petite course. Apparemment. Parce que forcément, on n’a rien vu.