Coupe du monde 2018: Un membre du staff iranien hospitalisé après le but refusé par la VAR contre l'Espagne

FOOTBALL Le sélectionneur iranien n'a pas précisé la nature de l'hospitalisation de son collègue...

A.L.G. avec AFP

— 

Les Iraniens protestent après leur but annulé contre l'Espagne.
Les Iraniens protestent après leur but annulé contre l'Espagne. — Kenichi Unaki/AP/SIPA

L’assistance vidéo a encore frappé… Un membre du staff de la sélection iranienne a été conduit à l’hôpital au cours du match du Mondial 2018 opposant la Team Melli à l'Espagne, mercredi à Kazan, a annoncé le sélectionneur de l' Iran Carlos Queiroz, faisant part de son « inquiétude ».

« Nous sommes inquiets car un membre de notre staff a connu des problèmes de santé, après la décision de l’assistance vidéo (VAR) » survenue à la 60e minute du match et ayant conduit à l’annulation d’un but iranien, a affirmé le technicien portugais, sans préciser l’identité du membre du staff ni la nature du problème de santé.

« Il est allé à l’hôpital. Nous espérons que tout ira bien. Nos prières vont vers lui en ce moment », a ajouté Queiroz. Menée 1-0 à l’heure de jeu à Kazan, la Team Melli a bien cru réaliser un exploit majuscule lorsque Saeid Ezatolahi a mis le ballon au fond des filets espagnols, un but finalement refusé après utilisation de l’assistance vidéo, pour un hors-jeu, alors que tout le banc iranien s’était rué sur la pelouse pour le célébrer.