Boxe: Estelle Mossely championne du monde en 60 kg, 3e Française en or de l'histoire

BOXE Après Myriam Lamare en 2002 et Aya Cissoko en 2006...

N.C. avec AFP

— 

Estelle Mossely en 2015, à Baku.
Estelle Mossely en 2015, à Baku. — TOBIAS SCHWARZ / AFP

Estelle Mossely est devenue championne du monde de boxe, catégorie 60 kg, vendredi à Astana en battant (3-0) en finale la Russe Anastasia Beliakova, devenant ainsi la 3e Française de l'histoire sacrée au plus haut niveau. La boxeuse de Créteil a donc décroché l'or en légers dans cette 9e édition des Mondiaux amateurs de boxe féminine après Myriam Lamare en super-légers (63,5 kg) à Antalya (Turquie) en 2002 et Aya Cissoko en welters (66 kg) à New Delhi en 2006.

«Enorme !»

Agée de 23 ans, Mossely était d'ores et déjà assurée d'un billet pour les jeux Olympiques de Rio (5-21 août) depuis sa qualification pour les demi-finales où elle avait dominé l'Irlandaise Katie Taylor, championne olympique 2012 et du monde depuis 2006. Vice-championne d'Europe en 2014, Estelle Mossely avait décroché la même année le bronze aux Mondiaux à Jeju (Corée du Sud). Le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard a immédiament adressé ses «félicitations» à Estelle Mossely qualifiant sa performance d'«Enorme !».

La nouvelle championne du monde formera un couple en or au Brésil avec son compagnon à la ville, Tony Yoka, champion du monde des super-lourds (+91 kg) à Doha en 2015 et grand favori pour le titre olympique.