En images : Les moments forts des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest

AMOUR d’athlé L’Italien Gianmarco Tamberi a assuré un show grandiose lors de l’épreuve de saut en hauteur

O.J. avec AFP
Gianmarco Tamberi vainqueur du saut en hauteur masculin embrassant sa femme Chiara lors des Championnats du monde d'athlétisme 2023, à Budapest, en Hongrie le 22 août 2023.
Gianmarco Tamberi vainqueur du saut en hauteur masculin embrassant sa femme Chiara lors des Championnats du monde d'athlétisme 2023, à Budapest, en Hongrie le 22 août 2023. — IAN STEPHEN/PROSPORTS/SHUTTERSTOCK/SIPA

Les sprinters américains Noah Lyles et Sha’Carri Richardson, la Kenyane Faith Kipyegon ou encore la Néerlandaise Femke Bol ont marqué les esprits lors des Mondiaux d’athlétisme de Budapest et pris rendez-vous pour les Jeux olympiques de Paris en 2024. Tout comme le showman italien, Gianmarco Tamberi, en saut en hauteur ! Côté Français, il faut se contenter d’une médaille d’argent dans l’épreuve du relais 4x400 mètres masculin. Le point en images.


Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • Ryan Crouser pose après avoir remporté la médaille d’or et établi un nouveau record des championnats lors de la finale du lancer du poids masculin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 19 août 2023.
    Ryan Crouser pose après avoir remporté la médaille d’or et établi un nouveau record des championnats lors de la finale du lancer du poids masculin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 19 août 2023. — MATTHIAS SCHRADER/AP/SIPA

    L’Américain Ryan Crouser, patron incontesté du lancer du poids, conserve l’or mondial en se rapprochant à cinq centimètres de son record du monde, samedi à Budapest. Le double champion olympique en titre et détenteur du record du monde de la spécialité avec 23,56 m, a lancé à 23,51 m à son sixième et dernier essai, établissant un nouveau record de la compétition.

  • L’Américaine Alexis Holmes offre la médaille d’or à son pays alors que la Néerlandais Femke Bol chute près de l’arrivée lors de la finale du relais mixte 4x400 mètres des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 19 août 2023.
    L’Américaine Alexis Holmes offre la médaille d’or à son pays alors que la Néerlandais Femke Bol chute près de l’arrivée lors de la finale du relais mixte 4x400 mètres des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 19 août 2023. — PETR DAVID JOSEK/AP/SIPA

    Terrible soirée pour les Pays-Bas en ce samedi 19 août. En quelques minutes, la fondeuse Sifan Hassan (10.000 m) et la sprinteuse Femke Bol (4x400 m mixte) laissent échapper un titre, ou au moins une médaille assurée, à quelques encablures de la ligne d’arrivée.

  • L’Ethiopienne Gudaf Tsegay célèbre après avoir remporté la médaille d’or lors de la finale du 10.000 mètres féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 19 août 2023.
    L’Ethiopienne Gudaf Tsegay célèbre après avoir remporté la médaille d’or lors de la finale du 10.000 mètres féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 19 août 2023. — PETR DAVID JOSEK/AP/SIPA

    C’est donc l’Ethiopie qui est à la fête avec la victoire de Gudaf Tsegay dans le 10.000 mètres féminin !

  • L’Américaine Anna Hall durant l’épreuve du lancer du poids à l’heptathlon lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 19 août 2023.
    L’Américaine Anna Hall durant l’épreuve du lancer du poids à l’heptathlon lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 19 août 2023. — MATTHIAS SCHRADER/AP/SIPA

    Concentration maximum pour l’Américaine Anna Hall durant l’épreuve du lancer du poids à l’heptathlon…

  • La Britannique Katarina Johnson-Thompson après avoir remporté la médaille d’or à l’heptathlon lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 20 août 2023.
    La Britannique Katarina Johnson-Thompson après avoir remporté la médaille d’or à l’heptathlon lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 20 août 2023. — MATTHIAS SCHRADER/AP/SIPA

    Mais c’est la Britannique Katarina Johnson-Thompson qui décroche un deuxième titre de championne du monde de l’heptathlon dimanche à Budapest, en résistant au 800 m furieux de l’Américaine Anna Hall, en argent. « KJT », âgée de 30 ans, totalise 6.740 points, seulement 20 de plus que Hall au bout des sept épreuves. La Néerlandaise Anouk Vetter se pare du bronze avec 6.501 points.

  • L’ombre d’une athlète alors qu’elle participe à la finale du 20 kilomètres marche féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 20 août 2023.
    L’ombre d’une athlète alors qu’elle participe à la finale du 20 kilomètres marche féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 20 août 2023. — MARTIN MEISSNER/AP/SIPA

    Oui, il faut se lever tôt afin d’apercevoir les ombres des athlètes participant aux épreuves de marche…

  • La Serbe Ivana Vuleta après avoir remporté la finale du saut en longueur féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 20 août 2023.
    La Serbe Ivana Vuleta après avoir remporté la finale du saut en longueur féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 20 août 2023. — DAVID J. PHILLIP/AP/SIPA

    La Serbe Ivana Vuleta prend tout le monde de haut, ou plutôt de long… et est sacrée championne du monde de saut en longueur pour la première fois de sa carrière dimanche à Budapest avec un bond à 7,14 m, meilleure performance mondiale de l’année.

  • L’Américaine Noah Lyles remporte la finale du 100 mètres hommes lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 20 août 2023.
    L’Américaine Noah Lyles remporte la finale du 100 mètres hommes lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 20 août 2023. — DAVID J. PHILLIP/AP/SIPA

    L’Américain Noah Lyles remporte la finale du 100 mètres masculin. Une première médaille d’or qui annonce une longue série…

  • L’Américaine Sha’Carri Richardson prend un selfie avec sa famille et ses amis alors qu’elle célèbre sa victoire dans la finale du 100 mètres féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le lundi 21 août 2023.
    L’Américaine Sha’Carri Richardson prend un selfie avec sa famille et ses amis alors qu’elle célèbre sa victoire dans la finale du 100 mètres féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le lundi 21 août 2023. — DENES ERDOS/AP/SIPA

    Le lendemain, sa compatriote Sha’Carri Richardson est la cible de tous les objectifs des photographes après sa victoire dans le 100 mètres féminin.

  • L’Américain Grant Holloway dans la demi-finale du 110 mètres haies hommes lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le lundi 21 août 2023.
    L’Américain Grant Holloway dans la demi-finale du 110 mètres haies hommes lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le lundi 21 août 2023. — PETR DAVID JOSEK/AP/SIPA

    Cela impressionne même Grant Holloway… ici, dans la demi-finale du 110 mètres haies. L’Américain ira glaner un troisième titre mondial quelques minutes plus tard en survolant la compétition en 12 sec 96, les Français Sasha Zhoya et Wilhem Belocian se classant sixième et huitième.

  • Hugues Fabrice Zango, du Burkina Faso, parle à ses entraîneurs alors qu’il participe à la finale du triple saut masculin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le lundi 21 août 2023.
    Hugues Fabrice Zango, du Burkina Faso, parle à ses entraîneurs alors qu’il participe à la finale du triple saut masculin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le lundi 21 août 2023. — ASHLEY LANDIS/AP/SIPA

    Le Burkinabais Hugues-Fabrice Zango décroche son premier titre mondial au triple saut avec une marque de 17,64 m lors des Championnats du monde d’athlétisme lundi à Budapest. ll est le premier athlète de son pays sacré aux Championnats du monde.

  • La Kényane Faith Kipyegon avec sa médaille d’or lors de la finale du 1 500 mètres haies féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le mardi 22 août 2023.
    La Kényane Faith Kipyegon avec sa médaille d’or lors de la finale du 1 500 mètres haies féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le mardi 22 août 2023. — PETR DAVID JOSEK/AP/SIPA

    Oui Faith Kipyegon, c’est bien une médaille d’or du 1.500 mètres féminin ! Après deux titres olympiques (2016 et 2021), la Kényane remporte un troisième titre mondial. Elle étendra également en Hongrie son règne sur le 5.000 mètres, pour un doublé réussi seulement par l’Américain Bernard Lagat avant elle, en 2007.

  • Gianmarco Tamberi vainqueur du saut en hauteur masculin embrassant sa femme Chiara lors des Championnats du monde d’athlétisme 2023, à Budapest, en Hongrie le 22 août 2023.
    Gianmarco Tamberi vainqueur du saut en hauteur masculin embrassant sa femme Chiara lors des Championnats du monde d’athlétisme 2023, à Budapest, en Hongrie le 22 août 2023. — IAN STEPHEN/PROSPORTS/SHUTTERSTOCK/SIPA

    L’Italien Gianmarco Tamberi décroche le titre de champion du monde du saut en hauteur… C’est que de l’amour !

  • L’Américaine Katie Moon célèbre avec l’Australienne Nina Kennedy alors qu’elles décident de partager la médaille d’or après avoir enregistré la même hauteur lors de la finale du saut à la perche féminin des Championnats du monde d’athlétisme, à Budapest, en Hongrie, le 23 août. 2023.
    L’Américaine Katie Moon célèbre avec l’Australienne Nina Kennedy alors qu’elles décident de partager la médaille d’or après avoir enregistré la même hauteur lors de la finale du saut à la perche féminin des Championnats du monde d’athlétisme, à Budapest, en Hongrie, le 23 août. 2023. — LI MING/CHINE NOUVELLE/SIPA

    Amour toujours avec l’Américaine Katie Moon et l’Australienne Nina Kennedy au saut à la perche féminin, le mercredi 23 août. Ex aequo en ayant franchi 4,90 mètres avec le même nombre d’essais, les deux athlètes se mettent d’accord pour ne pas disputer un barrage et partager la médaille d’or !

  • Le Britannique Joss Kerr remporte le 1.500 m des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le 23 août 2023.
    Le Britannique Joss Kerr remporte le 1.500 m des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le 23 août 2023. — JAVIER ETXEZARRETA/EFE/SIPA

    Surpris par le Britannique Josh Kerr, le Norvégien Jakob Ingebrigtsen, immense favori du 1.500 mètres, doit se contenter de l’argent…

  • Les Espagnols Maria Perez et Alvaro Martin après avoir remporté les courses de 35 km marche féminines et masculines des Championnats du monde d’athlétisme sur la Place des Héros à Budapest, en Hongrie, le 24 août 2023.
    Les Espagnols Maria Perez et Alvaro Martin après avoir remporté les courses de 35 km marche féminines et masculines des Championnats du monde d’athlétisme sur la Place des Héros à Budapest, en Hongrie, le 24 août 2023. — JAVIER ETXEZARRETA/EFE/SIPA

    Quatre sur quatre pour la marche espagnole ! Alvaro Martin et Maria Perez, déjà médaillés d’or du 20 km marche cinq jours auparavant, deviennent champions du monde du 35 km marche, le jeudi 24 août.

  • Le Jamaïcain Carey Mcleod perd le contrôle de son saut alors qu’il participe à la finale du saut en longueur masculin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le jeudi 24 août 2023.
    Le Jamaïcain Carey Mcleod perd le contrôle de son saut alors qu’il participe à la finale du saut en longueur masculin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le jeudi 24 août 2023. — ASHLEY LANDIS/AP/SIPA

    Probablement l’une des images les plus marquantes de ces Championnats du monde d’athlétisme, le sauteur Jamaïcain Carey McLeod s’écrase de façon spectaculaire dans le bac à sable après avoir glissé sur la planche d’appel au 3e essai. Diminué, il ne pourra pas défendre ensuite correctement ses chances, finissant 4e.

  • Le Grec Miltiadis Tentoglou après avoir remporté la finale du saut en longueur hommes lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le jeudi 24 août 2023.
    Le Grec Miltiadis Tentoglou après avoir remporté la finale du saut en longueur hommes lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le jeudi 24 août 2023. — DAVID J. PHILLIP/AP/SIPA

    Et c’est le Grec Miltiadis Tentoglou qui décroche l’or au saut en longueur grâce à un bond à 8,52 m au sixième essai à l’issue d’une finale renversante.

  • La Vénézuélienne Yulimar Rojas lors de la finale du triple saut féminin des Championnats du monde d’athlétisme, à Budapest, en Hongrie, le 25 août 2023.
    La Vénézuélienne Yulimar Rojas lors de la finale du triple saut féminin des Championnats du monde d’athlétisme, à Budapest, en Hongrie, le 25 août 2023. — LI MING/CHINE NOUVELLE/SIPA

    La Vénézuélienne Yulimar Rojas remporte un quatrième titre de championne du monde de triple saut d’affilée, un record dans sa discipline, en ne prenant la tête qu’au dernier essai, vendredi à Budapest.

  • La Jamaïcaine Shericka Jackson après avoir remporté la médaille d’or lors de la finale du 200 mètres féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le vendredi 25 août 2023.
    La Jamaïcaine Shericka Jackson après avoir remporté la médaille d’or lors de la finale du 200 mètres féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le vendredi 25 août 2023. — MATTHIAS SCHRADER/AP/SIPA

    La Jamaïcaine Shericka Jackson écrase la finale du 200 m des Championnats du monde d’athlétisme avec le deuxième meilleur chrono de tous les temps (21.41, 0,1 m/s de vent), à sept centièmes du record du monde de l’Américaine Florence Griffith-Joyner (21.34 en 1988).

  • L’Américaine Chase Ealey lors de la finale du lancer du poids féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 26 août 2023.
    L’Américaine Chase Ealey lors de la finale du lancer du poids féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 26 août 2023. — MATTHIAS SCHRADER/AP/SIPA

    L’Américaine Chase Ealey conserve son titre mondial du lancer du poids samedi lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, le samedi 26 août. Grâce à un lancer à 20,43 m, la lanceuse de 29 ans empoche sa deuxième médaille d’or après celle glanée aux Mondiaux de Eugene, aux Etats-Unis, en 2022.

  • L’Américaine Noah Lyles célèbre la médaille d’or de son équipe devant l’Italien Filippo Tortu lors de la finale du relais 4x100 mètres masculin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 26 août 2023.
    L’Américaine Noah Lyles célèbre la médaille d’or de son équipe devant l’Italien Filippo Tortu lors de la finale du relais 4x100 mètres masculin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 26 août 2023. — PETR DAVID JOSEK/AP/SIPA

    Les Etats-Unis dominent les deux relais 4x100 m des Mondiaux d’athlétisme samedi, mis en orbite par leurs deux pépites, Noah Lyles pour sa 3e médaille d’or à Budapest, et Sha’Carri Richardson chez les femmes.

  • Le Suédois Armand Duplantis après une tentative réussie lors de la finale du saut à la perche masculin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 26 août 2023.
    Le Suédois Armand Duplantis après une tentative réussie lors de la finale du saut à la perche masculin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le samedi 26 août 2023. — BERNAT ARMANGUE/AP/SIPA

    Le phénomène suédois Armand Duplantis remporte un deuxième titre de champion du monde du saut à la perche, mais échoue à porter le record du monde à 6,23 m.

  • Les coureurs participent au marathon masculin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023.
    Les coureurs participent au marathon masculin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023. — DENES ERDOS/AP/SIPA

    Dimanche matin, le coureur ougandais Victor Kiplangat s’impose sur le marathon hommes des Championnats du monde d’athlétisme. La veille, chez les femmes, l’Ethiopienne Amane Beriso Shankule décrochait la médaille devant sa compatriote Gotytom Gebreslase.

  • Le Norvégien Jakob Ingebrigtsen après avoir remporté la médaille d’or lors de la finale du 5.000 mètres hommes lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023.
    Le Norvégien Jakob Ingebrigtsen après avoir remporté la médaille d’or lors de la finale du 5.000 mètres hommes lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023. — PETR DAVID JOSEK/AP/SIPA

    Le Norvégien Jakob Ingebrigtsen, déçu de sa deuxième place sur le 1.500 m mercredi, se rattrape en décrochant un deuxième titre de champion du monde du 5.000 m, après celui glané en 2022.

  • L’Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh après avoir remporté la médaille d’or lors de la finale du saut en hauteur féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023.
    L’Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh après avoir remporté la médaille d’or lors de la finale du saut en hauteur féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023. — BERNAT ARMANGUE/AP/SIPA

    Yaroslava Mahuchikh remporte son premier titre international en plein air au saut en hauteur, offrant dimanche à l’Ukraine une première médaille d’or aux Mondiaux d’athlétisme de Budapest.

  • Winfred Mutile Yavi du Bahreïn, franchit un obstacle sur le chemin de la médaille d’or lors de la finale du 3.000 mètres steeple féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023.
    Winfred Mutile Yavi du Bahreïn, franchit un obstacle sur le chemin de la médaille d’or lors de la finale du 3.000 mètres steeple féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023. — PETR DAVID JOSEK/AP/SIPA

    En 3.000 mètres steeple féminin, la coureuse du Bahreïn Winfred Mutile Yavi est sacrée en 8 min 54 sec 29, meilleure performance mondiale de la saison et cinquième meilleur chrono de l’histoire. La Française Alice Finot termine 5e avec un nouveau record de France porté à 9 min 06 sec 15.

  • La Néerlandaise Femke Bol franchit la ligne d’arrivée pour remporter la finale du relais 4x400 mètres féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023.
    La Néerlandaise Femke Bol franchit la ligne d’arrivée pour remporter la finale du relais 4x400 mètres féminin lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023. — DAVID J. PHILLIP/AP/SIPA

    La Néerlandaise Femke Bol conclut de façon magnifique les Mondiaux d’athlétisme de Budapest dimanche en s’arrachant pour offrir aux Pays-Bas l’or du 4x400 m féminin, elle qui avait été humiliée par une chute dès le premier jour de la compétition. D’un relais à l’autre, Femke Bol aura écrit la première et la dernière page de ces championnats. Elle décroche également la médaille d’or du 400 mètres haies féminin lors de cette édition.

  • Le Français Téo Andant célèbre avec les membres de l’équipe après avoir remporté la médaille d’argent lors de la finale du relais 4x400 mètres hommes des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023.
    Le Français Téo Andant célèbre avec les membres de l’équipe après avoir remporté la médaille d’argent lors de la finale du relais 4x400 mètres hommes des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, en Hongrie, le dimanche 27 août 2023. — ASHLEY LANDIS/AP/SIPA

    A moins d’un an des Jeux olympiques de Paris, l’équipe de France d’athlétisme touche presque le fond aux Championnats du monde à Budapest, évitant le zéro pointé in extremis grâce au relais 4x400 m masculin. Ludvy Vaillant, Gilles Biron, David Sombé et Téo Andant arrachent sur le fil la médaille d’argent et endossent, record de France à la clé (2 : 58.45), le rôle de sauveurs comme Kevin Mayer l’avait fait au décathlon il y a un an aux Mondiaux de Eugene (Oregon, Etats-Unis). Le double champion du monde (2017, 2022) a dû abandonner cette année à cause d’une blessure au tendon d’Achille.

Retourner en haut de la page