Chant anti-Stéphanois: Pour Jean-Michel Aulas, «bâtard» n'est pas une insulte

FOOTBALL Le président de l'OL a vérifié dans le Larousse...

B.V.

— 

Jean-Michel Aulas en septembre 2011.
Jean-Michel Aulas en septembre 2011. — Charles Platiau / Reuters

A l’instar du débat prévu mercredi entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, RMC a organisé une petite explication Saint-Etienne-Lyon dans son émission Luis Attaque. Invités par Luis Fernandez, le président des Verts Bernard Caïazzo et de l’OL Jean-Michel Aulas sont revenus sur la polémique liée aux chants anti-Stéphanois clamés par quelques joueurs de l’OL après la victoire en Coupe de France. Une «dérive lamentable» pour le président des Verts, qui avoue s’être «senti insulté». Ce à quoi Jean-Michel Aulas a répondu du tac-o-tac: «Je suis un peu surpris de l’emphase qui est mis sur cet incident. Je suis allé voir dans un dictionnaire, un bâtard (ndr: terme employé dans la chanson en question) c’est un enfant issu d’un couple non marié, ce n’est pas une insulte ».

Droit dans ses bottes, Aulas ne se démonte pas, malgré les réprimandes de Bernard Caïazzo, qui espérait de son homologue de franches excuses. «Evidemment, j’ai parlé à mes joueurs, j’ai pris toutes mes responsabilités pour exprimer un certain nombres de regrets, poursuit «JMA». Je transmets les excuses du club pour ceux qui se sont sentis insultés. Mais dans le fond, il n’y a pas d’insulte, le Larousse fera foi.» Et si effectivement le Larousse ne donne pas de sens insultant au terme bâtard (nous avons vérifié), le Robert, lui, donne une seconde définition: «Terme injurieux à l'égard de quelqu'un que l'on méprise». Finalement, tout est une question de dictionnaire, non?