Ligue 1. Contre Caen, l'OM est déjà quasiment en vacances

FOOTBALL Après la victoire en Coupe de la Ligue, les Marseillais n'ont plus grand chose à jouer en championnat...

A Marseille, Romain Canuti

— 

L'attaquant marseillais Loïc Rémy, le 15 février 2012, à Marseille.
L'attaquant marseillais Loïc Rémy, le 15 février 2012, à Marseille. — REUTERS/Jean-Paul Pelissier

En remportant la Coupe de la Ligue, l'OM a sauvé les meubles. Mais alors que le club était il y a quelques semaines le seul en Europe à être concerné dans quatre compétitions, l'équipe est désormais quasiment en vacances, à sept journées de la fin du championnat. Pour autant, à écouter les joueurs et le staff, il y a encore de la motivation à l'heure d'affronter Caen mercredi soir au Vélodrome (18 h 30).

«Caen est meilleur à l'extérieur»

«Je sais que vous vous en foutez mais j'ai un match à préparer», grogne d'ailleurs Deschamps, face aux journalistes qui ne s'intéressent qu'au feu que l'entraîneur a allumé samedi. Le technicien veut renouer avec la victoire pour offrir plus de sérénité et de tranquillité, et ainsi finir de manière plus paisible ce chaotique exercice. Loïc Rémy est quasiment convaincu qu'une victoire face aux Caennais pourrait permettre aux supporters de mettre de côté la série historique de défaites.

En outre, Caen semble être le bon adversaire puisque l'OM les a déjà battus deux fois cette saison. «Il peut y avoir le coup de l'avantage psychologique mais il ne faut pas les prendre à la légère», prévient l'attaquant. Deschamps a lui noté que les premières manches s'étaient déroulées en Normandie: «C'est à domicile qu'ils ont plus de mal. Ils prennent pas mal de buts mais ils ont de la vitesse devant, ils peuvent être très bons en contre». La victoire est néanmoins impérative pour le coach qui parle de respect envers les supporters. Et pourquoi pas du plaisir de jouer libéré.

Suivez Marseille-Caen et Toulouse-Lyon en live comme-à-la-maison à partir de 18h25