Formule 1 : pole position, la recette pour gagner à Monaco?

©2006 20 minutes

— 

Pour sa première victoire en F1 dans son Grand Prix national, l'Espagnol Fernando Alonso a quitté dimanche l'arène du Circuit de Catalunya, près de Barcelone, avec un trophée valant les oreilles et la queue qui récompensent un matador ayant tué la course sans coup férir.
Pour sa première victoire en F1 dans son Grand Prix national, l'Espagnol Fernando Alonso a quitté dimanche l'arène du Circuit de Catalunya, près de Barcelone, avec un trophée valant les oreilles et la queue qui récompensent un matador ayant tué la course sans coup férir. — Lluis Gene AFP

Septième étape de la saison, le mythique Grand Prix de Monaco aura lieu ce dimanche. Pour le champion du monde Fernando Alonso, une bonne place sur la grille de départ à Monaco est, plus qu'ailleurs, impérative pour viser la victoire. « Si vous partez en première ligne et que vous finissez la course, vous êtes presque assuré d'être sur le podium. Si vous n'êtes pas dans le Top 5 à l'issue des qualifications, vous pouvez oublier de finir parmi les trois premiers », estime le pilote espagnol.

Chez Ferrari, Michael Schumacher est pourtant d'un avis différent. « Effectivement, il ne faut pas être trop loin sur la grille. Mais on peut gagner sans être en pole. Il est beaucoup plus important d'avoir une bonne stratégie... et une voiture rapide », explique l'Allemand. Déjà lauréat cinq fois à Monaco – sa dernière victoire remontant toutefois à 2001 –, Schumacher pourrait rejoindre en cas de succès Ayrton Senna, qui s'était imposé à six reprises.

Jérôme Capton

Le départ de Fernando Alonso chez McLaren la saison prochaine ne semble pas inquiéter le responsable de l'écurie Renault. « Il y avait le risque pour nous de tomber dans la routine et de ne plus gagner. Ce changement fera certainement du bien », affirme Flavio Briatore.