Mourad Boudjellal attaqué en diffamation par les arbitres

RUGBY Le président de Toulon avait parlé de «sodomie arbitral» après une défaite contre Clermont…

© 2012 AFP

— 

L'Union nationale des arbitres de rugby (Unar) a engagé une procédure en diffamation concernant les déclarations de Mourad Boudjellal à l'encontre du corps arbitral, a-t-on appris jeudi auprès du président du RC Toulon.
L'Union nationale des arbitres de rugby (Unar) a engagé une procédure en diffamation concernant les déclarations de Mourad Boudjellal à l'encontre du corps arbitral, a-t-on appris jeudi auprès du président du RC Toulon. — Gerard Julien afp.com

L'Union nationale des arbitres de rugby (Unar) a engagé une procédure en diffamation concernant les déclarations de Mourad Boudjellal à l'encontre du corps arbitral. Le 8 janvier, le président toulonnais avait parlé de «sodomie arbitrale» à la suite de la défaite de son équipe à Clermont (25-19), lors de la 15e journée de Top 14, ce qui lui vaut d'être convoqué mercredi devant la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR).

Pas surpris par cette décision

A l’annonce de la décision, Boudjellal a versé dans l’ironie acerbe. «Je ne suis pas surpris qu'ils m'attaquent. Avec ce qu'ils sont payés, ils ont besoin d'argent», a déclaré du RC Toulon. «Par ailleurs, je suis habitué aux procédures quand il y a le mot -national- dans l'intitulé» , a-t-il expliqué, sans doute en référence à ses démêlés récurrents avec la Ligue nationale de rugby.

Convoqué devant la commission de discipline de la LNR, M. Boudjellal risque de 60 jours de suspension à la radiation, selon l'article 725-1 des statuts de la Fédération française de rugby (FFR) et de la Ligue.