NBA: Le propriétaire des Miami Heats écope de 500 000 dolars d'amende

A.M.
— 

Twitter peut coûter très cher. La preuve, avec cette amende infligée à Micky Arison, le propriétaire des Miami Heat. Pour avoir évoqué le lock-out sur son compte, la NBA l'a condamné à verser 500 000 dollars. L'un de ses followers l'avait traité, lui et les autres propriétaires de franchises de «porcs avides». Ce à quoi il avait répondu «vous aboyez sur le mauvais propriétaire», dans un twit effacé quelques minutes plus tard. Même le grand Michael Jordan, propriétaire des Charlotte Bobcats, avait lui aussi fait face aux foudres de la NBA en écopant d'une amende de 100 000 dollars pour avoir expliqué que le modèle du championnat nord-américain était «cassé».