L'OM veut boucler son recrutement au plus vite

FOOTBALL Les négociations pour Diarra et Nkoulou doivent s'accélérer...

Sandrine Dominique à Marseille

— 

Si Diarra porte toujours le brassard de capitaine à Bordeaux, ce n'était pas le cas avec les Bleus face au Luxembourg.
Si Diarra porte toujours le brassard de capitaine à Bordeaux, ce n'était pas le cas avec les Bleus face au Luxembourg. — R.Duvignau/reueters

Mardi, le président de Bordeaux Jean-Louis Triaud avouait qu'il n'avait plus de nouvelles de l'OM concernant Alou Diarra. Qu'il se rassure, il devrait voir rapidement les Olympiens revenir à la charge pour le milieu défensif. En effet, le club phocéen et le joueur sont tombés d'accord pour lier leurs destinées et il ne resterait donc plus qu'à «trouver le bon tarif» avec le club girondin pour le transfert du capitaine tricolore.

C'est en tout cas ce qu'annonce José Anigo dans La Marseillaise. «Les choses avancent, assure le directeur sportif. Le joueur a un bon de sortie de son club. Ce n'est pas du tout comme pour Benoît Trémoulinas que Bordeaux ne voulait pas laisser partir. Surtout, nous sommes d'accord avec le joueur. Il faut juste trouver le bon tarif.»

Entre 4 et 5 milions pour Diarra

C'est sur ce point que les négociations avaient coincé l'an passé, le FCGB réclamant alors 7,5 millions d'euros (somme équivalant à la clause libératoire du joueur) pour lâcher son milieu de terrain. Une saison en demi-teinte plus tard, les Girondins ont baissé les prix. Marseille aurait ainsi proposé 4 millions pour l'international de 30 ans. «Les discussions se font autour de ça», précise Anigo. Mais pas question pour les Olympiens d'inclure Charles Kaboré dans la transaction.

Par ailleurs, l'OM et son directeur sportif ont confirmé leur intérêt pour le défenseur central Nicolas Nkoulou, pour lequel ils devraient «entrer en contact avec les dirigeants monégasques dans la semaine». L'objectif pour Marseille serait «d' essayer de faire soit Diarra soit Nkoulou dans la semaine. Et l'autre la semaine suivante. Le but est de faire en sorte que Didier [Deschamps] ait son groupe le plus tôt possible.» Comprendre au mieux pour la reprise le 29 juin, ou au moins pour le premier stage prévu à Port-Crouesty lors de la première semaine de juillet. La leçon du faux départ dû au mercato tardif, l'an dernier, a été retenue.

Des contacts aussi avec Bracigliano

Annoncé non partant la semaine dernière par Nancy, le gardien Gennaro Bracigliano ne l'est plus autant aujourd'hui. Le président Jacques Rousselot a confié sur le site du club que l'agent du joueur « discute avec l'OM et le PSG ». De son côté, le portier nancéien ne cache pas son intérêt pour rejoindre l'un des deux clubs même en tant que n° 2 : « Etre doublure dans des clubs de ce niveau, ça doit être aussi une super expérience. »