Mathieu Bastareaud prêt à se mettre en grève pour quitter le Stade Français?

RUGBY Le centre parisien veut rejoindre Toulon à tout prix...

A.P.

— 

Le trois-quart centre du Stade Français, Mathieu Bastareaud
Le trois-quart centre du Stade Français, Mathieu Bastareaud — SOLAL / SIPA

Et si les footballeurs n’étaient plus les seuls à défier leurs dirigeants pour obtenir leur départ? Avec le dossier Mathieu Bastareaud, le rugby est peut-être sur le point d’imiter le foot. Sous contrat jusqu’en 2013 avec le Stade Français, le trois-quarts centre a déjà le cœur, la tête et une chaussette (celle qu’il portait lors d’un match des Barbarians samedi) à Toulon. Cette envie de départ ne date pas d’hier mais les choses s’accélèrent depuis la semaine dernière avec la signature d’un protocole d’accord entre Bastareaud et le club présidé par Mourad Boudjellal.

Laporte est fermé

Mais avant de rejoindre le Var, le cousin de William Gallas va devoir se mettre d’accord avec le Stade Français où Bernard Laporte ne veut pas entendre parler de son départ ou alors pour 500.000 euros en échange des deux années contrat restantes. Nouvel homme fort du club depuis qu’il a convaincu des investisseurs canadiens d’y investir dix millions d’euros, l’ancien sélectionneur a déjà fait passer le message au conseiller et avocat du joueur.

Faute d’être libéré, Mathieu Bastareaud serait prêt à ne pas reprendre l’entraînement avec Paris avance Midi Olympique dans son édition de lundi. Le bras de fer paraît inévitable entre le joueur et le duo composé par Laporte et le président Max Guazzini qui tient mardi une conférence de presse sur les contours de l'effectif parisien pour la saison prochaine.