William Gallas: «Je ne suis pas une tête de con»

FOOTBALL Le défenseur de Tottenham aurait bien aimé être convoqué par Laurent Blanc en équipe de France...

A.M.

— 

Le défenseur central français de Tottenham, William Gallas, le 9 mars 2011, contre le Milan AC, en Ligue des Champions.
Le défenseur central français de Tottenham, William Gallas, le 9 mars 2011, contre le Milan AC, en Ligue des Champions. — Back Page Images / Rex /REX/SIPA

Non, William Gallas n’est pas un joueur fini. A 33 ans, et après une saison pleine avec Tottenham, l’ancien marseillais, dans une interview à L’Equipe, explique qu’il aurait bien fait son retour en équipe de France. «Quand j’ai vu que j’avais retrouvé mon niveau, je pensais qu’on allait me rappeler. Après, il y a un choix du sélectionneur. Mais on avait dit que les meilleurs seraient sélectionnés, et je crois que cette saison, j’ai été l’uns des tout meilleurs joueurs français à mon poste», croit savoir l’ancien gunner, qui en profite pour annoncer sa retraite internationale.

Le joueur en a aussi profité pour tenter de se refaire une image après une Coupe du monde cataclysmique il y a un an. «Franchement, je ne suis pas une tête de con», promet William Gallas, qui est toujours brouillé avec Samir Nasri. «Je ne veux pas entrer dans la polémique. Le problème, Samir le connaît. Il ne doit pas se mentir lui-même», poursuit le défenseur. Il y a donc peu de chance que les deux hommes se serrent de nouveau la main avant un match.