Un tremplin pour les demoiselles

Sandrine dominique

— 

L'Aubagnaise Estelle Cascino.
L'Aubagnaise Estelle Cascino. — FFT

Avec le retour de l'Open GDF-Suez de Marseille cette semaine, ce sont les graines de championnes qui seront à l'honneur sur la terre battue du Tennis Club. Doté de 100 000 $, le tournoi phocéen est en effet devenu au fil des éditions un véritable tremplin pour les jeunes joueuses. La tenante du titre, Klara Zakopalova, est ainsi passée de la 80e place en 2010 à la 34e place aujourd'hui, alors que

Jelena Dokic ou Julia Georges qui participaient à l'édition 2 010 viennent de remporter cette saison leurs premiers titres sur le circuit WTA.

Estelle Cascino, l'espoir aubagnais
Si le tableau final de l'Open réunira cette année des joueuses classées de la 85e à la 199e place, il fait aussi la part belle à la relève tricolore. Trois wild cards ont ainsi été attribuées à Elexiane Lechemia, Victoria Larrière (20 ans) et Estelle Cascino (15 ans). Pensionnaire du Tennis Club Aubagnais, cette dernière a atteint la semaine passée les 8es de finale du tournoi juniors à Roland-Garros. La Provençale s'était alors inclinée face à la future vainqueur du tournoi, la Tunisienne Ons Jabeur. Evoluant quasiment à domicile sur la terre ocre phocéenne, Estelle Cascino sera à suivre de près cette semaine.