Affaire des quotas: Laurent Blanc auditionné à Paris dans un lieu tenu secret

FOOTBALL Après un week-end en famille, le sélectionneur national est attendu dans la capitale lundi...

A.M.

— 

Laurent Blanc à son arrivée à l'aéroport de Bordeaux, le 7 mai 2011.
Laurent Blanc à son arrivée à l'aéroport de Bordeaux, le 7 mai 2011. — B.EDME/AP/SIPA

Rentré samedi de sa cure à Merano (Italie), Laurent Blanc savoure ses dernières heures de répit. Le sélectionneur national se repose en famille du côté de Bordeaux. Il est attendu lundi à Paris pour s’exprimer devant la commission d’enquête interne de la fédération, ainsi que devant la mission de l’inspection générale des services de la jeunesse et des sports (IGJS).

Eviter les journalistes

«Le Président» fait durer le suspens sur le lieu où se tiendront ces entrevues. Alors que toutes les auditions se sont tenues au siège de la FFF, Boulevard Grenelle, à Paris, celle de Laurent Blanc aura lieu ailleurs, dans un lieu tenu secret. Le but? Eviter la meute des journalistes qui font le pied de grue devant la fédération depuis cinq jours.

Les conclusions des rapports rendues lundi après-midi

Une fois que Laurent Blanc se sera expliqué devant Patrick Braouezec et Laurent Davenas, puis devant les inspecteurs de l’IGJS, les deux commissions n’auront plus qu’à rédiger leur note de synthèse. Fernand Duchaussoy recevra les premières conclusions dans l’après-midi, et Chantal Jouanno, la ministre des Sports, un peu plus tard dans la journée, annonce L’Equipe. Le sélectionneur a d’ores et déjà annoncé qu’il ne ferait aucun commentaire tant que les conclusions des deux rapports ne seraient pas rendues. «Le sélectionneur national s'exprimera en revanche largement par la suite», indique un communiqué de la FFF.