H Cup: Le Stade Toulousain tombe en demi-finale contre le Leinster

RUGBY La province irlandaise du Leinster s'est qualifiée pour la deuxième finale de Coupe d'Europe de rugby de son histoire en battant le champion en titre Toulouse (32-23)...

© 2011 AFP

— 

Vincent Clerc, le 30 avril 2011 à Dublin.
Vincent Clerc, le 30 avril 2011 à Dublin. — P.Mulhy / AFP

La province irlandaise du Leinster s'est qualifiée pour la deuxième finale de Coupe d'Europe de rugby de son histoire en battant le champion en titre Toulouse (32-23) samedi à Dublin au terme d'un match engagé, enlevé et indécis.

Les Irlandais, éliminés par les Toulousains au même stade de la compétition l'an dernier, rencontreront le 21 mai au Millenium Stadium de Cardiff le vainqueur de l'autre demi-finale disputée dimanche à Milton Keynes (Royaume-Uni) entre les Anglais de Northampton et Perpignan.

Les deux équipes se sont livrées à un impressionnant duel de jeu, véritable chassé-croisé au tableau d'affichage qui a définitivement basculé à l'heure de jeu avec un essai de l'emblématique capitaine Brian O'Driscoll (59) après que l'ouvreur Jonathan Sexton, eut maintenu son équipe dans le match avec un sans-faute au pied (22 points, 8 sur 8).

Les Toulousains avaient d'abord pris l'avantage sur un essai opportuniste de Florian Fritz après une pénalité expédiée sur le poteau par David Skrela: le centre a profité d'un rebond en arrière du ballon dans l'en-but qui a lobé Brian O'Driscoll pour aplatir (5).

Les Irlandais ont ensuite repris la main à la demi-heure de jeu par un essai du N.8 Jamie Heaslip au terme d'une longue séquence offensive (30). Rejoints au score sur une pénalité de Skrela suite à un acte d'antijeu d'O'Driscoll, exclu pour avoir empêché Vincent Clerc de transmettre un ballon à cinq mètres de la ligne (37), les Irlandais ont repris la tête grâce à une pénalité de Jonathan Sexton dans les arrêts de jeu de la première période (40+1, 16-13).

Louis Picamoles, servi après une percussion de Doussain derrière la mêlée, a remis les champions en titre aux commandes au retour des vestiaires, mais l'infaillible Sexton a relancé son équipe avec deux pénalités (47, 54) dont la dernière après une mêlée remportée par Heinke van der Merwe face à Census Johnston qui a servi de déclic aux Irlandais, avant qu'O'Driscoll ne creuse l'écart cinq minutes plus tard.