Les « BB » inséparables

Nicolas Stival

— 

Berrest (à gauche) et Bahain, après leur troisième place au Mondial 2010.
Berrest (à gauche) et Bahain, après leur troisième place au Mondial 2010. — W. DROUGHT / AP / SIPA

Que les choses soient claires. Le duo de l'Aviron Toulousain Cédric Berrest-Julien Bahain, vice-champion du monde 2009 puis 3e aux Mondiaux 2010, fera équipe au moins jusqu'aux Jeux olympiques 2012. Pourtant, le directeur des équipes de France Jean-Raymond Peltier avait d'autres idées en tête. « Il voulait promouvoir l'émulation dans le groupe, explique Berrest. Il s'agissait de faire courir au niveau international Julien, qui vient de gagner le titre national en skiff [bateau individuel] pour la quatrième fois d'affilée. Mais il n'est pas partant. »

Bahain ne fera pas cavalier seul
« J'ai le deux de couple en tête, il n'y a pas de soucis, confirme Bahain. Le projet est clairement défini et l'objectif reste la médaille d'or à Londres. » Si ce dernier avait fait cavalier seul, ça en était fini du tandem des « BB », également champion d'Europe 2010. « Tant qu'on est les deux meilleurs et qu'on n'est pas contestés, on continue », assure Berrest, quadruple dauphin de son collègue au championnat de France, après avoir été sacré en 2005 et 2007. Preuve de la pérennité du couple : l'Angevin Bahain viendra rejoindre Berrest en juin dans la Ville rose. Avant de se projeter vers 2012, les « BB » visent le titre mondial fin août en Slovénie. W

100% TOULOUSAIN

Troisième dimanche au lac d'Aiguebelette (Savoie), Matthieu Androdias a complété un podium 100 % Aviron Toulousain aux championnats de France de skiff.