Losc:Dumont a soif de trophées

© 20 minutes

— 

« Seul le palmarès fait avancer. » A la veille de son déplacement à Saint-Etienne, en 32e de finale de la Coupe de France, Stéphane Dumont plante le décor. Blessé de fin juin à fin novembre, le capitaine des Dogues rêve de ramener la Coupe dans le Nord. « C’est une épreuve mythique, que le Losc a déjà remporté à plusieurs reprises dans le passé [en 1946, 1947, 1948, 1953 et 1955]. » Parfait relais de Claude Puel sur la pelouse, le milieu de terrain nordiste n’a de cesse de clamer son « amour du maillot », sa « motivation » et son goût pour le « travail ». Une philosophie qui lui voue l’affection immodérée des supporteurs lillois. Apparu durablement en L1 la saison passée, Stéphane Dumont a cette année pris une dimension de taulier en s’octroyant le brassard de capitaine. «C’est une immense fierté, évidemment. Mais le plus important restent les bons résultats du Losc », tempère le Templeuvois, qui est moins timide lorsqu’il s’agit d’évoquer les ambitions de son équipe. « Si on veut devenir un grand club, il faut gagner quelque chose », martèle-t-il. Un objectif qui passe par une qualification dans le Chaudron. « Les Stéphanois devraient être revanchards, parce qu’on s’est imposés à Geoffroy-Guichard en Coupe de la Ligue [0-2] avec une équipe très modifiée. » Cette fois, Claude Puel devrait juste remplacer ses « Africains » partis disputer la CAN. Grégory Malicki gardera notamment les cages à la place de Tony Sylva. Stéphane Dumont, lui, sera bien là. Antoine Maes