«On va disputer ce match sans pression particulière»

© 20 minutes

— 

Entraîneur de Bouguenais (N2). Samedi, à 20 h 45 aux Bélians, votre équipe recevra Livry-Gargan (D2) en 64e de finale de la Coupe de France. Quelle a été votre première réaction à l’annonce du tirage au sort ? Notre souhait était de recevoir un gros à la maison. Il a été exaucé. C’est une grande joie d’avoir la possibilité de jouer contre une équipe qui évolue deux divisions au dessus. Livry-Gargan est un club connu et reconnu dans le milieu du handball français, qui évoluait en D1 l’an dernier. Comment abordez-vous cette rencontre ? On se doit déjà de représenter fièrement nos couleurs. Après, on va disputer ce match sans pression particulière. Livry a tout à perdre, pas nous ! Vous êtes vous renseignés sur votre adversaire du soir ? Bien sûr. Livry est dans le groupe du HBC Nantes. J’ai eu le coach nantais Stéphane Moualek au téléphone. Il va me donner la cassette de leur revers à Livry (30-29) le 18 décembre. Je vais décortiquer leurs points forts et faibles. Avez-vous concocté une semaine d’entraînement spécifique ? Non. On reste des amateurs. Cette semaine a donc été traditionnelle. Il y a eu beaucoup plus de changements sur la communication autour de l’événement. Recueilli par David Phelippeau