L’Asvel doit mettre les Italiens à sa botte

© 20 minutes

— 

Faux pas interdit. L’Asvel accueille Reggio Emilia, ce soir à l’Astroballe (20 h 30), à l’occasion de la 8e journée de Coupe Uleb. Dans un groupe B très indécis, les Italiens font pour l’instant la course en tête (5 victoires, 2 défaites), suivis par Hemofarm, Villeurbanne et Panionios (4 victoires). « Nous devons gagner nos deux derniers matchs à domicile pour nous qualifier, car il sera dur de s’imposer à Panionios mardi prochain, deux jours après notre rencontre à Strasbourg en Championnat et un voyage qui s’annonce éprouvant », estime l’entraîneur villeurbannais Claude Bergeaud. En clair, les Rhodaniens n’ont pas le droit à l’erreur ce soir, à l’Astroballe. L’Asvel se présentera avec sa nouvelle recrue, l’arrière shooteur Anthony Lever-Pedroza (lire ci-dessous). Le Mexicain pourra notamment relayer à la mène Yohann Sangaré, très sollicité depuis le début de saison et « fatigué en fin d’année », selon Bergeaud. Actuellement douzième de la Ligue italienne, Reggio Emilia reste de son côté sur deux succès probants contre Milan (84-82) et le Virtus Bologne (84-78). « C’est une équipe offensive, extrêmement dangereuse sur les shoots extérieurs [39,6 % de réussite à trois points] et avec une grande profondeur de blanc », poursuit le coach villeurbannais. Ricky Minard (16,7 points de moyenne) sera à surveiller de très près. « Si nous les “écrasons” d’un point, je serais déjà très heureux », conclut Bergeaud, qui semble avoir fait son deuil du goal-average (défaite 82-66 au match aller). Sébastien Imbert