Ligue 1: Le multiplex de la 26e journée à revivre en live comme-à-la-maison

A.P.

— 

Kevin Gameiro (au centre) a marqué le but qui prive Bordeaux de trois précieux points.
Kevin Gameiro (au centre) a marqué le but qui prive Bordeaux de trois précieux points. — F. TANNEAU / AFP

Le programme

Samedi à 19

Montpellier – Rennes
Caen – Saint-Etienne
Lorient – Nancy
Toulouse – Sochaux
Valenciennes – Monaco
Nice – Lens

A 21h

Auxerre – PSG

Dimanche à 17h

Lyon – Arles-Avignon
Brest – Bordeaux

A 21h

Marseille – Lille

>> Une journée à vivre en live sur 20minutes.fr

Carrasso se serait cru dans «Dallas»

Alors que Jean Tigana vient d’être confirmé dans ses fonctions d’entraîneur, Cédric Carrasso admet que le vestiaire bordelais a connu une ambiance assez lourde ces dernières semaines. «J’espère que tout le monde a retrouvé une certaine sérénité. A un moment donné, j’avais l’impression de me retrouver en Afrique du Sud pendant une semaine, explique à RMC Info celui qui était le troisième gardien des Bleus lors de la Coupe du mode. «Tous les jours, il y avait des trucs sur Bordeaux, poursuit-il. On aurait cru que c’était Dallas. Ça m’a fait rire un petit peu mais maintenant l’objectif c’est de retrouver la sérénité.» Carrasso ne dit pas qui joue le rôle de J.R. dans l’histoire.

Les arbitres jouent les retardataires

«Le climat général qui entoure le football et notamment les arbitres (attaques de dirigeants, menaces, impunité des fautifs, etc.) se dégrade au point de devenir incompatible avec l'indispensable sérénité des débats sportifs.» C’est par ce communiqué que le syndicat des arbitres français (SAFE) a annoncé sa décision de retarder le coup d’envoi de tous les matchs de 15 minutes. René Girard devra donc attendre 19h15 pour gueuler sur le 4e arbitre. Dur.

Avec Gignac, Marseille est prêt à détrôner Lille


Depuis le début de la saison, l’OM n’a occupé qu’à une seule reprise la place de leader (au soir d’une victoire 4-0 contre Montpellier le 27 novembre dernier). Dimanche, Le champion en titre a l’occasion de retrouver les sommets de la Ligue 1 en cas de victoire contre Lille. Pour l’occasion, l’OM a de bonnes chances de récupérer son buteur (enfin surtout depuis 2011) André-Pierre Gignac. Remis de sa blessure aux adducteurs, l’attaquant a reçu le feu vert du staff médical.

L’absent du week-end


Il ne s’agit pas d’un joueur mais d’un président. Pour avoir «voulu jouer les Grospiron» pendant ses vacances sur les pistes de Courchevel, Michel Guyot s’est donné la frayeur de sa vie. Le président de Brest raconte sa mésaventure au Télégramme: «J'ai décollé sur une bosse, et j'ai atterri sur la suivante, sur le dos. J'ai fait un véritable vol plané et il y a eu un grand bruit. J'ai alors vraiment craint le pire. Mais, heureusement, j'ai pu déplier les jambes.» Résultat des courses: un écrasement des vertèbres et l’obligation de rester allongé pendant deux mois. Guyot va devoir prendre l’habitude de voir son équipe depuis son canapé.