Grégory Havret deuxième de l'US OPEN

GOLF Le Français réalise la plus belle performance de sa carrière mais passe à un coup de la victoire...

B.V.

— 

Le golfeur français Grégory Havret, deuxième à l'US Open, le 21 juin 2010
Le golfeur français Grégory Havret, deuxième à l'US Open, le 21 juin 2010 — H.Deryk/REUTERS

L’exploit est immense mais sans doute pas dénué de regrets. Dans la nuit de dimanche à lundi, Grégory Havret a magnifiquement conclu sa semaine à l’US Open de Peeble Beach, en Californie, en terminant deuxième de ce tournoi du Grand Chelem. Mais malgré une carte superbe de 72 dans le dernier jour, à deux coups sous le par, le Français échoue à un coup du vainqueur, le nord-Irlandais Graeme Mcdowell. Premier vainqueur européen à l’US Open depuis 1970, «Mcdo» a rendu une carte finale de 284, soit le par, contre 285 pour Havret.
 
«Bien sûr que je suis un peu déçu, parce que j’étais proche de la victoire, a expliqué le Parisien. Mais honnêtement, c'est fabuleux pour moi de terminer à cette place. J'ai travaillé 20 ans pour vivre ce genre de moments». 391e joueur mondial, Havret s’est même permis de donner la leçon au patron du circuit, Tiger Woods (4e à +3), avec qui il a fait le parcours toute la dernière journée. Et il laisse aussi derrière lui des grands noms comme Ernie Els (3e à +2) ou encore Phil Mickelson (4e à +3). C’est dire la performance.