Coup de tête, quatre expulsés en vingt minutes et match arrêté, le France-Pologne U18 vire au désastre pour les Bleuets

FOOTball L’équipe de France des moins de 18 ans, entraînée par Bernard Diomède, s’est tristement distinguée ce dimanche, lors du tournoi international de Limoges

J.Lau.
— 
Ici lors du Mondial U20 disputé en Pologne en 2019, le sélectionneur Bernard Diomède se serait bien passé de la mauvaise image laissée par sa sélection U18, ce dimanche à Limoges.
Ici lors du Mondial U20 disputé en Pologne en 2019, le sélectionneur Bernard Diomède se serait bien passé de la mauvaise image laissée par sa sélection U18, ce dimanche à Limoges. — Matusewicz/PressFocus/SIPA

La plupart des footballeurs professionnels n’ont jamais été confrontés à la règle méconnue du match arrêté pour cause de quatre joueurs de la même équipe expulsés. C’est pourquoi ça marque forcément les esprits de voir l’équipe de France U18 s’incliner de cette manière, ce dimanche au tournoi international de Limoges.


Les Bleuets, entraînés par le champion du monde 1998 Bernard Diomède, menaient pourtant au score 2-1 contre la Pologne après 25 minutes de jeu, lors de son ultime match de la compétition.

Enorme tacle et coup de tête

Les Polonais ont renversé la rencontre (2-3) en deuxième période, durant laquelle les tricolores ont peu à peu perdu leurs nerfs. Ilyes Housni (55e), Jeanuël Belocian (60e), Yoni Gomis (72e) puis Darnell Bile (75e) ont en effet tous les quatre été expulsés en l’espace de vingt minutes.



Attaquant à l’ASSE, le dernier exclu a même enchaîné sur le coup énorme tacle les deux pieds décollés, puis coup de tête à sa victime polonaise. « Pour certains, il n'y aura peut-être pas de retour en équipe de France parce qu'il faut qu'ils comprennent les choses, a prévenu Bernard Diomède sur France 3. Je sanctionnerai les joueurs qui ont eu le mauvais comportement. » Sans doute des admirateurs du « Crazy Gang » mené par Vinnie Jones dans les nineties à Wimbledon.