Geoff Hurst reconnaît que son but n'était pas valable... Ou nous mène en bateau...

FOOT Celui qui a inscrit le but le plus controversé de l'histoire, en finale de la coupe du monde 1966, admet qu'il n'était pas valable...

B.V.

— 

Geoffrey Hurst, auteur du but le plus controversé de l'histoire, pose devant la statue de l'arbitre russe qui a accordé ce but,Tofik Bakhramov
Geoffrey Hurst, auteur du but le plus controversé de l'histoire, pose devant la statue de l'arbitre russe qui a accordé ce but,Tofik Bakhramov — R.Boyce/REUTERS

44 ans après, le but de la centième minute continue de faire parler. Personne n'a jamais su dire si la frappe de l'attaquant anglais Geoffrey Hurst, lors des prolongations de la finale de la Coupe du monde 1966, avait vraiment franchi la ligne.

Des études scientifiques ont même été menées à Oxford pour connaître la réponse. Ce but le plus controversé de l'histoire avait été validé par l'arbitre de touche, Tofik Bakhramov, et avait donné un avantage définitif à l'Angleterre face à l'Allemagne.

 

Voici le fameux but :

 

 

 

Jeudi, Geoffrey Hurst a donc décidé de se délester d'un poids. «Le ballon n'a jamais franchi la ligne de but, a-t-il déclaré. J'ai une grande dette envers Tofik Bakhramov. S'il était là aujourd'hui, je lui serrerais la main. C'est grâce lui que j'ai pu inscrire un triplé et me faire une place dans l'histoire.» Des aveux bien tardifs qui éveillent vos soupçons. En lisant les commentaires de Sauvez Ferris et Mercure, la rédaction de 20minutes.fr se demande aussi si tout ça ne ressemble pas à un poisson d'avril. Participez à cet article en nous laissant les résultats de vos recherches dans les commentaires.

Ces états d'âme ou cette balgue ne changeront de toute façon pas grand-chose à l'histoire. Apparemment, tout cet imbroglio soulage l'ancien buteur de West Ham. «Je suis heureux que les gens connaissent enfin la vérité. C'était un fardeau énorme sur mes épaules pendant 44 ans.» Trop beau pour être vrai...